Skip Ribbon Commands
Skip to main content

A quoi peuvent s’attendre les professionnels de la médecine dentaire de leurs conseillers de confiance

2011-04-04


Constitution en société

Nous recommandons la constitution en société à bon nombre de nos clients du secteur dentaire, car les profits qu’une société tire de la médecine dentaire sont assujettis au très faible taux d’imposition de 15 % par année. Les profits après impôt plus élevés qui en découlent peuvent ensuite être conservés au sein de la société et investis. Quand les fonds sont versés à titre de dividendes, les actionnaires paieront le solde de l’impôt reporté. Si les dividendes sont payés à un moment où l’actionnaire est assujetti à un taux d’imposition marginal plus faible (p. ex., à la retraite ou pendant un congé de maternité), vous pourriez potentiellement payer beaucoup moins d’impôt en versant des dividendes. Il s’agit également d’une occasion d’éviter de cotiser au RPC.

Fractionnement du revenu

Le versement aux membres de la famille de salaires qui se trouvent dans une fourchette d’imposition inférieure constitue une option à explorer pour payer moins d’impôt, mais ils doivent travailler pour votre cabinet et leur salaire doit être raisonnable. En vous constituant en société, un certain nombre de membres de votre famille peuvent devenir actionnaires de votre cabinet, ce qui vous permet de les payer davantage au moyen de dividendes et de réaliser d’importantes économies d’impôt.

Testaments

Nous sommes toujours surpris par le nombre de nouveaux clients que nous rencontrons qui n’ont aucun testament. Bon nombre de dentistes ont des enfants, un lourd prêt hypothécaire et une carrière en médecine dentaire en croissance, mais ils n’ont aucun testament ou mandataire spécial ni aucune procuration. Faites de votre testament une priorité et mettez-le à jour régulièrement. Nous recommandons que vous consultiez un avocat expert en la matière.

Assurance

La plupart des dentistes ont une certaine couverture en matière d’assurance vie, d’assurance invalidité, d’assurance contre les maladies graves et d’assurance de soins de longue durée. Mais avez-vous une couverture suffisante et une assurance appropriée pour l’étape à laquelle vous êtes rendu dans votre vie? Assurez-vous d’avoir un agent d’assurance compétent qui peut vous guider à travers les divers produits et options.

Financement

Que vous soyez propriétaire d’un cabinet ou non, vous avez vraisemblablement des besoins en matière de financement, y compris un prêt hypothécaire à l’habitation, une marge de crédit, un prêt lié à votre cabinet et une dette. Passez en revue vos obligations régulièrement et assurez-vous de disposer du financement approprié pour répondre à vos besoins et à vos besoins de flux de trésorerie. Un spécialiste des services bancaires professionnel travaillera avec vous pour vous fournir le prix adéquat, un excellent service et pour maximiser vos économies d’impôt.

Retraite

La question que l’on nous pose toujours est la suivante : « Combien dois-je épargner en vue de ma retraite? » Bonne question! La réponse dépend évidemment de bon nombre de facteurs, notamment votre style de vie et votre seuil de tolérance au risque. En règle générale, vous aurez probablement besoin de plus d’argent que vous ne le pensez, surtout dans le contexte économique actuel. Un conseiller financier peut vous aider à atteindre vos objectifs.

Services-conseils en ressources humaines

Dans notre société actuelle, les litiges sont très nombreux, et en matière d’emploi, les tribunaux favorisent généralement l’employé. Les ministères provinciaux du Travail ont des règles et des règlements très stricts que vous êtes tenu de respecter dans votre cabinet. Il existe des conseillers en ressources humaines spécialisés dans ce domaine qui peuvent vous aider à réduire le risque au minimum.

TVH

À notre avis, la TVH a toujours été un élément présentant un risque très élevé dont se préoccupent peu les cabinets de dentiste. En raison d’une augmentation de 5 % à 13 %, la taxe à la consommation constitue maintenant une source de revenus beaucoup plus intéressante pour les administrations fiscales, et ces dernières peuvent être beaucoup plus agressives relativement au recouvrement des taxes impayées. Gardez à l’esprit que les opérations cosmétiques sont taxables auprès de vos patients. Cependant, bon nombre de parties de votre cabinet peuvent vous procurer un rabais de TVH.

Vente d’un cabinet

En vertu des lois fiscales actuelles, votre famille et vous pourriez être admissibles à des gains en capital libres d’impôt pouvant atteindre 750 000 $ à la vente d’actions d’un cabinet de dentiste. Si vous n’êtes pas constitué en société, le cabinet peut être transféré à une société immédiatement avant la vente. Si vous êtes constitué en société, vous devrez planifier la vente au moins deux ans avant sa conclusion afin de vous assurer de remplir toutes les exigences.

Acquisition d’un cabinet

Votre équipe financière peut vous aider à examiner, à négocier et à conclure l’acquisition de votre cabinet. Il s’agira d’une grande étape vers l’atteinte de vos objectifs professionnels et d’une dépense importante. Vos conseillers peuvent vous aider à planifier et à réaliser soigneusement l’acquisition en vue d’en maximiser la réussite tout en réduisant les impôts au minimum.

Charges déductibles

Votre comptable peut travailler avec vous afin de vous assurer que vous tirez parti de toutes les charges pouvant être déduites à des fins professionnelles.

Compte gestion-santé

L’une des options d’économie d’impôt à envisager consiste à convertir le crédit d’impôt personnel pour charges liées aux soins de santé de la famille en frais professionnels à part entière.

Investissement

Comme les placements constitueront vraisemblablement une partie importante de votre plan financier personnel, il convient de travailler avec un conseiller financier qui peut vous orienter vers des placements et des produits judicieux qui respectent votre seuil de tolérance au risque.

Efficience du cabinet

N’hésitez pas à demander de l’aide ou des conseils afin de vous assurer que vous exploitez le cabinet de la façon la plus efficiente et rentable possible.

En conclusion, mettez sur pied une équipe de conseillers d’affaires de confiance dès le début de votre carrière et rencontrez-les régulièrement afin qu’ils puissent vous aider à atteindre vos objectifs personnels et financiers.

Pour savoir comment MNP peut vous aider, veuillez contacter Derrick Blumenthal, CA, CPA, leader régional, Service aux professionnels au 514.861.9724.

Le présent article a été publié dans le numéro de l’hiver 2011 de la revue Profitable Practice Magazine.