Skip Ribbon Commands
Skip to main content

La conception de scénarios : une étape essentielle autant dans le secteur privé que public

2020-05-27


Depuis les années 1970, la conception de scénarios est une stratégie couramment employée en entreprise, et elle n’a rien perdu de sa pertinence en plus de 40 ans. Cependant, elle a souvent été ignorée, au grand dam des planificateurs. Nous avons tous déjà entendu parler de mauvaises décisions prises faute d’imagination ou de prévoyance. En voici quelques exemples patents :

« Rien ne justifie qu’une personne possède un ordinateur à la maison. » (Ken Olson, président de Digital Equipment Corporation, 1977)

« Nous n’aimons pas leur son. Les groupes de guitaristes sont en déclin. » (Cadre de Decca Recording Co. qui tourne le dos aux Beatles en 1962)

« Qu’importe ce qui arrivera, la U.S. Navy ne sera jamais prise au dépourvu. » (Frank Knox, secrétaire de la U.S. Navy, le 4 décembre 1941, juste avant l’attaque de Pearl Harbor par les Japonais)

Il y a de ça plusieurs années, quand je dirigeais le bureau du futur d’une grande chaîne de restauration rapide multinationale, nous avions recours à la conception de scénarios dans le cadre de notre processus de transformation. Notre discipline nous a amenés à mettre en œuvre des solutions technologiques pour le service à la clientèle, la préparation des repas et l’expérience en restaurant bien avant ce que nous aurions pu faire en suivant le cours normal des choses, et surtout, bien avant nos concurrents.

Alors que les effets socioéconomiques de la COVID-19 continuent de se faire sentir, voilà le moment tout indiqué pour adopter cette technique et se préparer à affronter l’incertitude, tant dans le secteur privé qu’au sein des organisations gouvernementales. Des données fiables compilées par le milieu des affaires nous montrent à quel point il a été payant de répondre aux parties prenantes et de leur transmettre de l’information rapidement lors des crises financières de 1999-2002 et de 2008-2009 :

Il va sans dire qu’il est plus difficile d’obtenir de telles données pour le secteur public. Cependant, la complexité de la situation actuelle laisse croire que la conception de scénarios serait profitable pour les sociétés de régime fédéral et les sociétés d’État, les décideurs politiques, les agences gouvernementales ou les ministères.

Le défi : faire preuve de créativité en temps de crise

Les théories complexes sur la manière la plus optimale de concevoir des scénarios ne manquent pas. C’est la nécessité d’avoir un esprit créatif, de s’éloigner de sa zone de confort, qui rend cet exercice particulièrement difficile. Ajoutons à cela le fait que nous sommes très nombreux sur la planète à être en mode survie en ce moment, il faut redoubler d’efforts pour trouver le temps et l’espace pour penser à l’avenir en termes stratégiques.

En fait, le procédé est assez simple :

  • Relevez les tendances importantes qui auront des répercussions sur votre organisation et mettez au point des indicateurs pour les suivre.
  • Déterminez où se situe votre organisation par rapport à la tendance. Autrement dit, pourrez-vous en tirer parti ou, au contraire, vous nuira-t-elle?
  • En tenant compte de ces tendances, concevez un nombre limité de scénarios, trois ou quatre tout au plus.
  • Sélectionnez les scénarios les plus probables selon vous et ceux dont l’incidence, qu’elle soit positive ou négative, sera la plus grande. Ensuite, évaluez-en les conséquences pour votre organisation.
  • Créez-vous un tableau de bord afin de suivre les tendances lourdes sur lesquelles reposent vos scénarios et ainsi vous assurer que les changements importants sont pris en considération.
  • Élaborez des stratégies pour y répondre adéquatement à court et à moyen terme.

Les tendances : quelles sont celles qui vous touchent et comment devriez-vous y répondre?

Parmi les tendances que nous avons suivies récemment, notons celles liées aux facteurs environnementaux, aux facteurs sociaux et aux facteurs liés à la gouvernance (les « facteurs ESG »). Ces derniers renvoient à trois variables utilisées pour évaluer le caractère durable et éthique d’un placement dans une entreprise ou une société :

Toutes les organisations doivent sérieusement réfléchir à la santé et à la sécurité en milieu de travail ainsi qu’à la cybersécurité. Après avoir décidé de nous concentrer sur ces tendances, nous devons logiquement relever ce qui les influence et créer des indicateurs que nous pourrons suivre dans un tableau de bord. Voici quelques-uns des facteurs d’influence importants :

  • l’état des lieux en matière de santé publique;
  • l’attitude des employés à l’égard de leur milieu de travail;
  • l’incidence des mesures gouvernementales (comme les programmes de subventions salariales);
  • la force et les capacités des personnes ou des groupes qui menacent de compromettre l’intégrité des données et de l’information.

En élaborant une variété de scénarios qui tiennent compte de ces facteurs, vous permettez à une équipe de planification de cerner les conditions les plus probables et celles à haut risque pour ensuite formuler des réponses.

Cette réflexion doit prendre en considération diverses dimensions de l’organisation. Pensons aux questions financières, aux enjeux d’exploitation physique, aux options de communication et à l’état des technologies.

La nécessité de toujours adapter les scénarios

Une fois les plans de réponse élaborés, il ne faut surtout pas perdre de vue que le monde ne cesse de se transformer. Cela peut sembler aller de soi, mais en réalité c’est l’une des difficultés de la conception de scénarios : on omet de continuellement adapter les plans d’action créés. Voilà un suivi qui peut paraître lourd, sauf si vous vous êtes doté d’un bon tableau de bord, comme il en est question précédemment. Par la suite, s’il y a changement dans les facteurs critiques, l’équipe de planification peut tester la résistance des plans initiaux et les ajuster au besoin.

Au service des sociétés privées et des entités du secteur public, MNP est là pour faciliter la conception de scénarios, l’un des exercices les plus efficaces pour orienter votre avenir.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec Mary Larson, associée, Consultation, au 514.228.7905, au 514.515.2553 ou à l’adresse [email protected]

Pour en savoir plus, consultez COVID-19 : le portail d’information et de conseils de MNP.

Vous y trouverez des stratégies et des outils pour aider votre entreprise à affronter la crise du coronavirus, à demeurer résiliente et à bien planifier la reprise de ses activités.