Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Les réclamations d’assurance et la COVID-19

2020-03-24


À mesure que les contrecoups de la pandémie de coronavirus deviennent plus clairs pour les entreprises et les organisations au pays, les préparatifs pour le recouvrement auprès des assurances deviennent le point d’attention. Les propriétaires veulent savoir, avec raison, les pertes qui seront couvertes par leur assurance, le cas échéant, et ce qu’ils doivent documenter dès maintenant pour faciliter une réclamation rapide et sans maux de tête.

Les assurances contre les pertes d’exploitation couvrent-elles les pandémies?

Malheureusement, il n’existe pas de réponse claire à cette question. Si vous êtes couvert, et dans quelle mesure vous l’êtes, dépendent de votre police d’assurance, des circonstances de vos pertes et de la stratégie que vous employez pour faire valoir votre point pendant le processus de réclamation.

Puisque notre situation actuelle est sans précédent et en constante évolution, de nombreuses incertitudes persistent et demeureront ainsi dans un avenir prévisible. La plus importante concerne le nombre de polices qui prévoient des exclusions comme la propagation de virus et si les compagnies d’assurance reconnaîtront cette réalité comme étant un « dommage physique ». Une autre incertitude entoure la façon dont l’industrie mondiale de l’assurance gérera les répercussions des réclamations liées à la COVID-19.

MNP vous communiquera plus d’informations sur l’industrie de l’assurance à mesure que la situation évolue. Pour l’instant, voici les types d’assurances contre les pertes d’exploitation auxquelles vous souscrivez peut-être et ce qu’elles pourraient couvrir :

Assurance des pertes d’exploitation : Couvre les pertes de revenus découlant des dommages physiques subis dans un lieu assuré.

Assurance contre la carence des fournisseurs : Couvre les pertes de revenus découlant des dommages physiques subis sur les lieux des clients ou des fournisseurs.

Assurance des frais supplémentaires : Permet de compenser les coûts générés par l’interruption, comme ceux découlant d’une augmentation du télétravail.

Interdiction d’accès par les autorités civiles : Couvre la perte de revenus subie lorsque les autorités civiles interdisent l’accès à un lieu assuré. Notez que certaines polices exigent que cette couverture soit directement liée à une autre cause de dommages (p. ex., une perte d’exploitation).

Interdiction d’entrée et de sortie : Couvre la perte de revenus subie lorsque l’accès à un lieu assuré est interdit. Notez que certaines polices exigent que cette couverture soit directement liée à une autre cause de dommages (p. ex., une perte d’exploitation).

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Les couvertures d’assurance peuvent être déroutantes et pénibles à gérer, dans le meilleur des cas. Ce constat est d’autant plus vrai lorsqu’il vous faut aussi gérer vos finances, coordonner le travail avec votre équipe et veiller à vos responsabilités familiales pendant la crise. Cependant, étant donné la gravité et l’ampleur mondiale de la crise, l’adoption d’une stratégie proactive devient incontournable pour se préparer à une réclamation éventuelle.

Communiquez avec votre conseiller en assurance pour revoir vos polices, ses exclusions et ses avenants, et obtenir le portrait précis de votre situation. Ensemble, vous pourrez examiner minutieusement les besoins de votre entreprise et les pertes prévues afin d’être fin prêt à présenter et à défendre une demande bien documentée une fois que vos activités reprendront.

Pour en savoir plus, communiquez avec Craig Burkart, CPA, CA, EJC, CFF, PAA Leader national, Services-conseils en assurance au 403.536.5533 ou à l’adresse [email protected] ou avec Gerald Kim CPA, CA, EEE, PAA, Services d’évaluation d’entreprises, de juricomptabilité et de soutien en cas de litige au 403.263.3385 ou à l’adresse [email protected].