Skip Ribbon Commands
Skip to main content

L’importance de la culture dans le contexte de la COVID-19

2020-04-13


À l’instar d’une marée basse qui se retire pour nous dévoiler ce qui se cache sous l’eau, une crise révèle les fissures qui ont toujours été présentes, sous la surface.

Une fois que les entreprises ont réussi à survivre dans le contexte de la COVID-19, elles doivent se demander comment assurer leur réussite et se préparer pour l’avenir.

Vos gens sont l’assise de votre entreprise

Les dirigeants d’entreprise sont inquiets, avec raison, des changements qui touchent les besoins des clients, la sécurité de la chaîne d’approvisionnement et la capacité de production. Les dirigeants du secteur public, eux, doivent s’assurer que les services essentiels sont fournis à la population. Dans les deux cas, ils doivent par contre envisager une infrastructure de sécurité des TI.

Pris dans le tourbillon actuel et aux prises avec des pensées angoissantes, vous pouvez facilement sous-estimer l’effet de votre culture organisationnelle sur votre capacité à relever les nouveaux défis qui se profilent à l’horizon. N’oubliez jamais : ce sont vos gens qui doivent faire avancer les choses. C’est votre culture qui dictera de quelle façon ils y arriveront.

La culture guide la prise de décisions, la façon dont le travail s’accomplit et comment les processus sont conçus. Elle influence également la loyauté et l’engagement des employés.

La culture est le moteur des résultats – bons et mauvais

Quelle est donc la meilleure façon pour un dirigeant d’aborder la culture dans un contexte de crise? Ancien officier de la Royal Navy pendant la première guerre du Golfe et détenteur d’un record lors d’une course en ski jusqu’au pôle magnétique nord, Manley Hopkinson conseille les sociétés d’État du monde entier sur la manière de gérer les crises. Il est d’avis que dans les moments troubles, les leaders efficaces doivent se placer au cœur – et non au-dessus – de la mêlée : 

« La clarté de l’objectif, de l’intention et des priorités, à long et à court terme, aide les équipes et les individus à se responsabiliser. Elle permet à un réseau d’équipes de prendre les bonnes décisions et de le faire là où l’information réside. Voilà la clé. »

Ma propre expérience de la culture organisationnelle m’a appris que plus de 70 % des programmes de changement de culture échouent en raison du peu d’importance accordée aux mentalités et aux comportements, soit les véritables moteurs de la stratégie. Lorsqu’il est question d’envisager le changement nécessaire pour gérer la crise de la COVID-19, je recommande aux dirigeants d’entreprises de prendre des mesures qui tiendront compte de deux dimensions essentielles de la culture.

Une culture appropriée fait avancer les choses de façon rapide et efficace.

Les entreprises qui ont une culture saine valorisent habituellement la sécurité, la responsabilité et la prise de décisions appropriée et diligente. Les gens sont attentifs à leur travail, aux autres et à leurs objectifs communs.

Cette semaine, j’ai parlé à une femme à la tête d’un distributeur national de fournitures médicales. Elle ne s’inquiète pas de la survie de son entreprise : il s’agit d’un service essentiel et sa clientèle est composée de grandes sociétés pharmaceutiques. Par contre, elle se soucie énormément de la santé et du bien-être de ses employés.

Sur le plan opérationnel, son équipe s’affaire à assurer un environnement sécuritaire dans les centres de distribution, à protéger la santé des camionneurs et à veiller à ce que les livraisons aux cliniques et aux patients individuels soient optimisées.

La culture de son organisation favorise la prise de décisions et le travail d’équipe, et elle souligne quotidiennement les valeurs de l’entreprise. Sous la surface, cette entreprise ne montre probablement pas beaucoup de fissures. Tout est bien lisse.

La loyauté et la confiance sont à l’image de la culture d’entreprise.

En temps de crise, vous devez redoubler votre engagement envers les propositions de valeur aux employés, votre marque employeur et la mobilisation des employés. Les gens se rappelleront longtemps comment un dirigeant a géré des mises à pied et s’est adressé aux membres de son équipe, soit les personnes qui pèsent dans la balance. Ils sauront reconnaître si les messages portant sur la pandémie exprimaient une réelle préoccupation du bien-être des employés, si leurs inquiétudes ont été entendues ou s’il n’était question que de chiffres.

Ils iront même jusqu’à parler de leurs dirigeants et de la culture de l’organisation.

Pour faire de ce scénario une réalité, vous devez déterminer les mentalités et les comportements qui propulseront votre culture, et ceux qui la limiteront, et cerner les messages qui sauront accélérer le changement. Si le message n’est pas inspirant, voire efficace tout simplement, vous constaterez qu’il sera difficile d’attirer et de conserver les personnes qui sauront accomplir le nécessaire.

Pour savoir comment tirer le maximum de votre culture organisationnelle et améliorer votre capacité à répondre aux changements, communiquez avec Mary Larson, MBA, IAS.A, associée, Consultation au 514.515.2553 ou à l’adresse [email protected]

Pour en savoir plus, consultez COVID-19 : le portail d’information et de conseils de MNP.

Vous y trouverez des stratégies et des outils pour aider votre entreprise à affronter la crise du coronavirus, à demeurer résiliente et à bien planifier la reprise de ses activités.