Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Perspective des Transformateurs

2014-04-14


Les transformateurs agroalimentaires subissent de fortes pressions provenant tant de l’environnement externe que des marchés. Voici ce que vous devez savoir et faire pour réussir.

La faible croissance démographique sur le marché local et national, la fluctuation du prix des matières premières, les accords internationaux, la valeur du dollar, les exigences en termes de normes sanitaires et environnementales, les nouvelles technologies, les politiques mises de l’avant sur les plans provincial, national et international, entre autres, affectent profondément les acteurs du secteur de la transformation et de la distribution d’aliments et de boissons, deuxième secteur en importance au Canada .

LA COMPLEXITÉ

Les entreprises font face à une concurrence accrue provenant des quatre coins de la planète, la consolidation des réseaux de distribution sur le marché de détail et de la vente en gros confère à ces derniers un pouvoir particulièrement sévère sur les petites et moyennes entreprises, et les goûts et exigences des consommateurs évoluent rapidement donnant naissance à de nombreux nouveaux segments de marché davantage éparpillés.

Les transformateurs doivent continuellement évaluer l’incidence qu’ont sur eux ces facteurs et, mieux encore, trouver une façon d’en tirer profit! Ceux qui vont se tirer d’affaires, seront ceux qui sauront transformer en opportunité ce qui semble à prime abord insurmontable.

En réalité, il existe de nombreuses opportunités. Mais votre entreprise est-elle préparée et prête à se démarquer et ainsi être en mesure d’atteindre ses objectifs d’affaires?

Puisque le temps et l’argent sont des denrées rares et non renouvelables, un bon exercice de réflexion stratégique impliquant l’ensemble des dirigeants et cadres de l’organisation permet de minimiser les risques d’erreurs, d’éviter de naviguer sans radar et de perdre du temps. C’est dans le cadre d’une réflexion stratégique que l’on peut prendre des décisions fondamentales pour l’avenir de l’entreprise. Il ne faut pas se cacher que la situation demeure complexe et la profitabilité est souvent difficile à atteindre; au Canada le secteur a affiché un taux de croissance annuel moyen de 2,6% entre 2004 et 2011, avec une augmentation moyenne de 2,7% par année de revenus nets.

L’INNOVATION
Il nous semble clair que la complexité actuelle du monde des affaires force les entreprises à développer une vision stratégique qui leur permettra de se distinguer et ce, en basant leurs démarches sur l’innovation. La compétitivité repose en grande partie sur la capacité à offrir de façon innovante des produits innovateurs. Lors de la table ronde organisée par MNP en collaboration avec le CTAC , des cadres du secteur de l’alimentation ont réitéré l’importance d’innover et ont souligné également l’importance de collaborer davantage.

De quelle façon votre entreprise pourra t’elle se démarquer ? Sur quel marché? Avec quel type de produit? Quelles sont les ressources disponibles? Quelles sont les opportunités dont votre entreprise pourrait profiter dans le contexte actuel? Les quelques exemples suivants peuvent fournir des pistes de réflexion :
• L’innovation est au cœur du processus d’adaptation aux nouvelles réalités: elle peut être axée sur les produits, leur mode de fabrication, de distribution, de commercialisation, etc.
• Les normes sanitaires élevées auxquelles nos entreprises doivent se conformer procurent un avantage concurrentiel certain sur plusieurs marchés extérieurs.
• Plusieurs pays offrent de bonnes opportunités de croissance : la Chine représente un marché très porteur pour certains produits, la Russie, le Mexique pour d’autres, etc.
• De nouveaux segments de niches, axés sur l’ethnicité, la praticité, le plaisir ou encore sur les aliments sans OGM, santé, sans gluten, sans gras trans, etc., connaissent une croissance solide sur plusieurs marchés.

Une fois la réflexion stratégique réalisée, il faut s’assurer d’avoir les moyens de mener à terme le plan choisi. La mise en œuvre demeure la pierre angulaire d’un processus de planification stratégique. Le succès repose tant sur la qualité de la réflexion que sur la capacité d’exécution. Votre entreprise possède-t-elle la capacité de s’adapter aux changements? Comment mobiliser vos ressources humaines? Votre modèle d’affaires actuel peut il répondre à la réalité?

Compte tenu de tous ces facteurs, comment les entreprises d’ici peuvent-elles non seulement survivre, mais croître et prospérer? La réponse est la suivante. Il s’agit d’abord d’avoir une vision claire de votre rôle et place sur la scène mondiale et de ce que vous voulez devenir, puis il s’agit de planifier et de réaliser un plan innovateur qui vous permettra de vous démarquer. Bref, il n’en tient qu’à vous de prendre votre place.

N.B. Ce texte fut originalement publié dans la revue L’actualité Alimentaire (volume 11, numéro 1).

1) 1.9% du PIB, 15.4% de la production manufacturière, Industry Insight, Food & Beverage, BDC, Spring 2013
2) Industrie Canada, Statistiques relatives à l’industrie canadienne, production manufacturière : Fabrication d’aliments.
3) Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation