Skip Ribbon Commands
Skip to main content

Quelques stratégies pour mieux gérer les flux de trésorerie durant la COVID-19

2020-08-10


Compte tenu de la situation dans laquelle le secteur de la construction se trouve actuellement et des difficultés financières que les propriétaires d’entreprises éprouvent, plusieurs se demandent ce qu’ils devraient faire avec les fonds dont ils disposent. La question « Qui dois-je payer en premier? » figure parmi les plus fréquentes de mes clients.

Examinons à qui vous devriez accorder la priorité, et pour quelles raisons, ainsi que les répercussions qu’engendrent les achats importants de matériel sur vos finances, en plus de certaines astuces pour mieux gérer votre flux de trésorerie.

Qui devrais-je payer en premier?

En cas de budget serré, votre priorité est d’assurer la continuité de vos activités, sans lesquelles vos rentrées de fonds cesseront. La plupart des entrepreneurs savent que vous devez d’abord payer la main‑d’œuvre et les matériaux.

Il est important aussi de connaître les engagements que vous avez personnellement cautionnés et les conséquences découlant des dettes d’entreprise en cas de défaut de paiement. Si vous avez garanti personnellement une dette en souffrance, il vous faudra la couvrir avec vos biens personnels. Vous aurez peut-être à vendre vos possessions pour acquitter les obligations de votre entreprise, ce qui peut également affecter votre dossier de crédit. Si vous ne vous êtes pas porté garant d’une dette, votre entreprise peut être en défaut de paiement sans que vous ne subissiez personnellement de graves conséquences financières.

Si vous aviez à classer vos créanciers par ordre de priorité, l’Agence du Revenu du Canada devrait figurer en tête de liste. L’ARC a le droit de geler vos comptes et de retirer des fonds. Elle ne vous demandera pas à l’avance votre autorisation et peut ainsi vous occasionner de sérieux problèmes de flux de trésorerie si vous êtes en retard dans vos paiements. Elle peut aussi donner comme directive à vos clients de lui payer toute obligation ou facture directement.

De plus, l’ARC considère certaines obligations comme la TPS et autres retenues à la source comme de l’argent détenu en fiducie pour le gouvernement. Ces obligations pourraient devenir la responsabilité des administrateurs si l’entreprise est en défaut de paiement. Vous devez les traiter de la même manière que les trois grandes dépenses d’entreprise mentionnées ci-dessus.

Astuces de gestion des flux de trésorerie

Il existe quelques stratégies pour améliorer vos flux de trésorerie :

  1. Comprendre vos besoins en flux de trésorerie

À l’aide de vos projections et en vous guidant au moyen de notre modèle de flux de trésorerie pour 13 semaines, effectuez des prévisions hebdomadaires pour au moins les trois à huit prochains mois. Cette planification vous permettra de mieux cerner vos besoins en liquidités et de déterminer combien de temps votre entreprise peut poursuivre ses activités sans épuiser son fonds de roulement.

Maintenant, vous devez vous concentrer sur le renforcement de vos flux de trésorerie.

  1. Élaborer des stratégies de fidélisation des principaux fournisseurs et clients

Identifiez les clients et les fournisseurs qui représentent des comptes importants. Puis, communiquez avec eux pour savoir si et comment leurs besoins ont changé.

Déterminez si vous avez besoin d’ajuster vos canaux de vente. Par exemple, certains clients qui se sentaient mal à l’aise de se tourner vers le monde numérique dans le passé ont peut-être changé d’avis aujourd’hui. C’est une occasion de créer une nouvelle dynamique d’affaires.

Pour réduire au minimum les perturbations dans la chaîne d’approvisionnement, vous devez coordonner avec vos fournisseurs principaux afin de respecter les échéances. La communication et la collaboration sont essentielles. N’hésitez pas à amorcer des discussions concernant vos besoins en approvisionnement et à confirmer leur engagement à y répondre. Par la suite, mettez en place des procédures spécifiques pour motiver et garder ces partenaires stratégiques.

Pour préserver votre trésorerie, gérez soigneusement vos dettes d’exploitation en accordant la priorité aux principaux fournisseurs stratégiques lorsque vous planifiez vos paiements. Pour ce qui est des autres fournisseurs, vous pouvez négocier avec eux des arrangements de paiement flexibles ou un échelonnement des paiements.

  1. Faites appel aux programmes publics

Il est temps de maximiser le recours aux subventions gouvernementales, au report de paiements d’impôts, aux crédits d’impôt et aux autres mesures d’aide financière ou de soutien aux travailleurs. Certains programmes sont prolongés ou modifiés. Vous pouvez consulter notre liste à jour des ressources offertes en réponse à la COVID-19 au www.mnp.ca/fr/covid-19.

Achats de matériel et liquidités

Dans l’industrie, il est courant d’acheter du nouveau matériel. La plupart des gens considèrent le prix global des articles et le coût de financement, mais rares sont ceux qui prennent en considération les effets sur la trésorerie. La durée du financement et le versement initial sont des facteurs importants.

Vous pouvez réduire vos sorties de fonds mensuelles en échelonnant votre remboursement sur une plus longue période. Plus elle est courte, plus vous aurez à régler votre achat rapidement. Le remboursement sur une plus longue période vous amène à payer davantage d’intérêts, mais il réduira aussi vos paiements mensuels.

Essayez de réduire votre acompte au minimal pour maintenir des flux monétaires stables. Le versement d’un acompte important peut créer un fardeau inutile. La seule raison pour laquelle vous pourriez vouloir verser un acompte substantiel est de réduire vos paiements mensuels. En revanche, vous devez prendre du recul et réfléchir : ce matériel peut-il générer assez de revenus pour rembourser le paiement mensuel si vous faites le choix de verser un acompte minimal?

Conclusion

La gestion des flux de trésorerie n’est pas une tâche simple et devrait toujours être une priorité. Essayez de mettre en pratique les astuces mentionnées ci-dessus. Les sociétés en santé ont toutes de bons flux de trésorerie et utilisent plusieurs de ces stratégies pour maximiser les occasions de réussite.

À propos de nos services pour le secteur de l’immobilier et de la construction

Chez MNP, notre philosophie consiste à être un partenaire d’affaires de confiance. C’est pourquoi tous les secteurs de l’immobilier et de la construction partout au Canada comptent sur nous pour obtenir des conseils et des services spécialisés qui vont au-delà de la comptabilité et de la fiscalité traditionnelles. De l’élaboration d’une structure pour vos projets à la réduction au minimum de l’impôt, en passant par la protection des actifs et la planification de la relève, nos experts de l’immobilier et de la construction examinent vos activités sous tous les angles et élaborent des stratégies personnalisées pour contribuer à votre réussite.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec Andrew Adams, CPA, CA, CFP, conseiller d’affaires, Entreprises à capital fermé et services aux professionnels au 250.596.8311 ou à [email protected]. Vous pouvez aussi CLIQUEZ ICI pour trouver un conseiller MNP dans votre région.

Pour en savoir plus, consultez COVID-19 : le portail d’information et de conseils de MNP.

Vous y trouverez des stratégies et des outils pour aider votre entreprise à affronter la crise du coronavirus, à demeurer résiliente et à bien planifier la reprise de ses activités.