La nouvelle normalité : adapter la couverture d’assurance de votre concessionnaire pour l’après-pandémie

27 juillet 2021

La nouvelle normalité : adapter la couverture d’assurance de votre concessionnaire pour l’après-pandémie

Résumé
4 minutes de lecture

Les assurances devraient être votre havre de certitude dans ce monde incertain. Ces quatre éléments à prendre en considération peuvent vous aider à vérifier que la couverture de votre concessionnaire est adaptée à tout dans cette nouvelle normalité.

Après plus d’un an d’incertitude et de confinement liés à la pandémie de COVID-19, le Canada semble prêt à retourner à un genre de normale. Comme nous ne sommes jamais à l’abri d’un autre changement important, il est essentiel que vous ayez les bonnes couvertures d’assurance pour protéger votre entreprise si jamais votre concessionnaire était aux prises avec une autre période difficile.

Négliger votre protection d’assurance pour la vie après la pandémie risque de vous jouer des tours; elle peut notamment être insuffisante pour rebâtir votre entreprise, le cas échéant. Voici trois éléments à prendre en compte pour vous assurer d’avoir la couverture et les connaissances appropriées en prévision du retour à la normale.

Évaluer le calcul de la couverture

À quand remonte le dernier examen de vos protections et montants d’assurance? Si votre entreprise a pris de l’expansion depuis que vous avez signé vos contrats d’assurance, il se peut que votre couverture soit beaucoup moins élevée que le montant dont vous auriez besoin pour remettre l’entreprise sur pied.

N’oubliez pas que votre compagnie d’assurance ne paiera que le montant que vous avez assuré et non le montant des pertes. De même, si votre couverture est plus élevée que nécessaire, vous payez une protection que vous n’utiliserez jamais.

Les montants de votre couverture sont la partie la plus importante de votre police d’assurance. Passez-les en revue au moins une fois par année et consultez un expert indépendant pour réaliser une analyse des pertes maximales.

Pertes d’exploitation

Les cadres et les membres de votre équipe savent-ils quoi faire si votre concessionnaire subissait une perte catastrophique? De nos jours, la plupart des propriétaires comprennent l’importance d’une équipe solide et d’un plan d’action bien pensé pour se remettre rapidement d’une crise et revenir en force. Peu nombreux sont ceux qui reconnaissent la valeur de l’assurance pertes d’exploitation dans l’exécution de ce plan, quand ils en ont contracté une.

Les couvertures et les délais de carence en cas de pertes d’exploitation influencent énormément la rapidité et l’ampleur auxquelles vous pouvez exécuter votre plan. Toutefois, toutes les pertes ne sont pas égales. Par exemple, il peut suffire de seulement 24 heures pour commencer à réclamer les profits perdus en raison de pertes liées aux dommages physiques. À titre comparatif, il vous faudra peut-être attendre 7 jours avant de réclamer des pertes causées par une ordonnance gouvernementale. De même, la franchise peut être plus élevée en cas de grêle ayant causé des dommages qu’en cas de vandalisme. Le mauvais événement associé à la mauvaise protection peut amplifier les conséquences d’un désastre.

Révisez vos polices d’assurance pour vous assurer d’avoir la couverture adéquate en cas des pertes les plus probables et pour vérifier que votre plan est adapté à votre protection et au délai de carence.

Cyberattaques

Comme nous l’avons lu dans les nouvelles au cours des dernières années, il y a une hausse des intrusions informatiques, et les cibles sont de plus en plus vastes. Selon le baromètre des risques d’Allianz, les incidents informatiques sont maintenant le troisième plus haut risque à l’échelle mondiale en 2021, et les petites entreprises comme la vôtre deviennent de plus en plus la cible de choix.

Votre concessionnaire collecte de nombreuses données critiques à propos des clients et des employés, sur lesquelles les criminels adoreraient mettre la main, que ce soit pour s’en servir pour nuire à votre entreprise en échange d’une rançon ou en les vendant sur le marché noir. Cela met en péril vos finances, votre réputation et votre position auprès des organismes de réglementation.

Près des deux tiers des coûts des réclamations d’assurances découlant des incidents informatiques proviennent de la perte d’exploitation qui y est associée. Les compagnies d’assurance suivent de près les tactiques de piratage, les coûts et les demandes du marché, et adaptent la formulation de leurs contrats en conséquence. Avoir une couverture contre les cyberattaques n’est donc plus suffisant pour protéger votre entreprise.

Le soutien adéquat en matière de juricomptabilité peut vous assurer que vous avez la meilleure protection possible et que vous obtenez le dédommagement maximal en cas de cyberattaque. Demandez conseil avant de subir une attaque pour vérifier que votre couverture et vos conditions d’assurance sont suffisantes et que vous êtes au courant des pertes potentielles qui pourraient résulter d’une attaque. À la suite d’un tel événement, votre juricomptable peut aussi vous aider à évaluer les pertes et à préparer le calcul précis d’une réclamation.

D’un point chaud à un autre

Alors que la pandémie s’atténue, de nombreux propriétaires d’entreprise poussent un soupir de soulagement. Toutefois, bien qu’un retour à un semblant de normale soit indéniablement le bienvenu, cela ne change pas l’importance de la planification en cas d’interruption d’exploitation, seuls les types d’interruptions pour lesquels vous devez planifier.

Assurez-vous que votre entreprise peut se remettre rapidement et entièrement en :

  • faisant évaluer votre couverture et vos montants d’assurance par un conseiller indépendant;
  • passant en revue votre plan en cas d’interruption d’exploitation et les protections d’assurance associées;
  • menant une évaluation des risques et contrôles en matière de cybersécurité pour connaître votre risque et votre résistance à une éventuelle attaque.

Le monde est imprévisible. Si nous avons à tirer une leçon des 18 derniers mois, c’est que nous devons être prêts à pratiquement tout. Les assurances peuvent vous aider à dissiper en partie l’incertitude, mais seulement si votre couverture vous protège contre les bons événements, avec les bons montants. Prenez le temps de célébrer ce retour à la normale tant attendu, mais seulement après avoir vérifié que votre assurance est adaptée à cette nouvelle normalité.

Pour obtenir des précisions sur les façons dont MNP peut vous aider, communiquez avec Craig Burkart, CPA, CA, IFA, CFF, CIP, leader national, Services-conseils en assurance, ou Michelle Miller, CPA, CA, leader nationale, Services aux concessionnaires, à l’adresse [email protected].

Points de vue

  • Performance

    Services aux professionnels de MNP pour les avocats

    Apprenez comment MNP peut vous aider, vous et votre cabinet, peu importe à quelle étape vous vous trouvez.

  • Performance

    Portée du budget de 2021 pour les concessionnaires

    Voyez les répercussions des mesures annoncées dans le budget fédéral de 2021 sur les concessionnaires.

  • Performance

    19 août 2021

    Les états financiers masqués : La fraude financière et les états financiers – partie 1

    Voici un article portant sur la fraude financière des états financiers publié dans Le Monde juridique, écrit par Corey Bloom, associée et leader en juricomptabilité et Simon Gaudreau, consultant principal.