Main tenant un miroir

Cinq signes que votre entreprise est peut-être victime de fraude

Cinq signes que votre entreprise est peut-être victime de fraude

Résumé
4 minutes de lecture

La fraude financière au sein des entreprises a des conséquences fâcheuses et même dévastatrices. Ces cinq signes pourraient vous inciter à regarder votre situation de plus près.

La fraude financière au sein des entreprises a des conséquences fâcheuses et même dévastatrices. Le risque s’est aussi accru depuis la pandémie. Votre organisation est-elle la cible de fraudeurs? Ces cinq signes pourraient vous inciter à regarder votre situation de plus près.

En février 2022, MNP a publié les résultats d’un sondage qui fait réfléchir. Selon cette enquête menée auprès de 250 propriétaires ou de hauts dirigeants d’entreprises au Québec, 80% des répondants estiment que le risque de fraude financière était de très faible à modéré.

Un résultat qui ne surprend pas Corey Bloom, associée et chef d’équipe pour la région de l’Est du Canada au Service d’enquêtes et de juricomptabilité chez MNP. Elle souligne que son expérience démontre que le risque est souvent largement sous-estimé alors qu’une attention spéciale devrait être portée à ce risque. « Ces fausses perceptions concernant la fraude mettent les entreprises en danger, car elles peuvent créer des angles morts et de lacunes dans la gestion du risque de fraude des entreprises et augmenter la probabilité que la fraude ne soit pas détectée », ajoute-t-elle. 

Avec Simon Gaudreau, directeur en juricomptabilité chez MNP à Montréal, elle détaille les indices pouvant indiquer que votre entreprise est victime de fraude financière. Il y en a bien sûr plusieurs autres, qui varient selon le type d’industrie, mais les cinq signes suivants font partie des plus fréquents.

1. Le comportement des employés

Le taux de roulement peut être un bon indicateur que quelque chose ne tourne pas rond. « Un taux de roulement élevé, par exemple lorsque de nouveaux employés démissionnent rapidement, peut signifier qu’ils ne sont pas à l’aise avec la culture ou l’environnement de l’entreprise, éventuellement parce qu’ils ont constaté du laxisme à l’égard de la fraude à l’interne ou des comportements qui augmentent de tel risque », explique Corey Bloom. Ou encore des employés préfèrent quitter le bateau parce qu’ils craignent que l’on découvre qu’ils se livrent à des activités frauduleuses ou s'ils ne se sentent pas à l'aise avec ce qui se passe autour d'eux … Elle précise d’ailleurs que juste avant que le scandale d’Enron n’éclate, le taux de roulement y était anormalement haut, en particulier au sein des cadres et des postes-clés.

Une forte résistance au changement, notamment lorsqu’il s’agit d’implanter des contrôles internes, est aussi un signal à ne pas négliger. « Il y a généralement un certain niveau de résistance au changement, ce qui est normal. Mais si elle est forte, on aurait tout intérêt à creuser », recommande Corey Bloom.

Certains comportements inhabituels devraient aussi mettre la puce à l’oreille, par exemple lorsqu’un employé n’accepte de faire affaire qu’avec des fournisseurs précis, qu’il refuse de partager des tâches avec ses collègues ou qu’il œuvre systématiquement en dehors des heures de bureau. Là encore, une investigation s’impose pour comprendre ce qui se cache derrière cette attitude.

2. Un écart par rapport à ce qui était attendu

Si les liquidités sont moindres que ce qui était prévu, qu’il y a des erreurs constantes dans l’inventaire, que les changements de fournisseurs sont nombreux ou que certaines questions demeurent systématiquement sans réponse, il est préférable de se pencher sur la question. « Lorsqu’on connaît bien les ratios de notre réalité d’affaires, on s’aperçoit plus facilement lorsqu’il y a une déviation par rapport à ce que l’on attend », souligne Simon Gaudreau.

N'hésitez pas à procéder à des vérifications plus poussées et à demander des comptes. « Par exemple, quand un employé travaille régulièrement hors des heures normales du bureau ou que l’employé ne respecte pas les procédures attendues, on devrait questionner davantage afin de connaître les raisons et de juger de leur légitimité » recommande Simon Gaudreau.

3. Une surcomplexification de la structure et des transactions

Quand la structure d’une entreprise est très complexe et que les paliers décisionnels se multiplient, cela accroît les possibilités qu’une fraude puisse être commise sans être vue. Il en va de même pour les transactions.

« Lorsque quelque chose qui devrait être simple ne l’est pas, par exemple quand une transaction transite par différents niveaux ou même par différents pays, il y a lieu de se demander si c’est bien normal ou si cela nécessite une revue », remarque Corey Bloom.

4. Des renversements fréquents dans la comptabilité

Des renversements récurrents dans la comptabilité par rapport aux comptes à payer ou à recevoir sont un autre signe à prendre au sérieux. « Les écritures comptables devraient généralement être simples. Lorsqu’elles sont inutilement compliquées, cela peut indiquer qu’elles sont utilisées à d’autres fins ou qu’elles cherchent à camoufler un renversement de transactions », mentionne Simon Gaudreau.

5. Des problèmes de conciliation ou absence de soutien

Lorsqu’il y a trop de transactions non conciliées ou des doutes sur les conciliations bancaires, soyez vigilant. Cela vaut également pour les cartes de crédit. « De plus, l'absence ou la difficulté d'obtenir des justificatifs de dépenses et des factures, ainsi que contre l'absence d'informations justificatives connexes, il y a un risque de fraude », note Corey Bloom.

« La fraude constitue une menace bien réelle et de plus en plus grande pour les entreprises, surtout dans le contexte actuel. Beaucoup d’entre elles peuvent en sous-estimer le risque ou ne pas en reconnaître les signes, affirme-t-elle. Cependant, en faisant preuve de vigilance et en agissant de façon proactive, elles peuvent prendre des mesures pour prévenir la fraude et se protéger contre ses conséquences potentiellement dévastatrices. »

Si vous avez observé l’un des cinq signes présentés, il est important d’approfondir votre enquête et d’obtenir des conseils d’experts afin de bien comprendre ce qui s’est passé. De plus, il est essentiel de bien former vos employés à reconnaître les signes de fraude, puisqu’ils constituent votre premier rempart contre elle.

Contactez l’un de nos experts dès aujourd’hui en vue de bien préparer votre entreprise à s’attaquer à la fraude financière et à la prévenir.

Contactez-nous

Corey Bloom, FCPA, CA•EJC, CFE, CFF, membre émérite de l’ACFE
Associée et leader pour l’Est du Canada, Québec, région de la Capitale-Nationale et atlantique, Juricomptabilité, enquêtes, différends et soutien en cas de litige
514-228-7863
[email protected]

Simon Gaudreau, CPA auditeur, CFF, CFE, FIS
Directeur, Juricomptabilité, enquêtes, différends et soutien en cas de litige
514-906-4641
[email protected]

Points de vue

  • Confiance

    18 juin 2024

    Rapport municipal 2024 de MNP : comment se classe votre gouvernement local?

    Les municipalités du Canada évoluent afin de proposer des services efficaces et centrés sur leurs résidents. Le Rapport 2024 met en lumière leurs priorités.

  • Confiance

    12 juin 2024

    Lire entre les lignes – déchiffrer ce qui n’est pas là

    Lors d’une revue d’états financiers, il est primordial d’examiner ce qui est présenté aux utilisateurs afin de déchiffrer ce qui n’y est peut-être pas inscrit pour éviter des types de fraudes.

  • Progrès

    05 juin 2024

    Atteindre les objectifs de votre organisation grâce à une planification stratégique

    Une planification stratégique permet à une organisation d’obtenir son portrait global afin d’atteindre ses objectifs à long terme. Découvrez pourquoi et comment en faire une.