Et si vos directeurs de projets et vos superviseurs sur le terrain considéraient leur projet comme leur propre entreprise?

26 avril 2021

Et si vos directeurs de projets et vos superviseurs sur le terrain considéraient leur projet comme leur propre entreprise?

Résumé
3 minutes de lecture

l’adoption d’un régime d’actionnariat des employés ou d’un régime de participation des employés aux bénéfices peut transformer votre milieu de travail de façon positive et ajouter une valeur à votre entreprise.

Lynne Fisher
Lynne Fisher

Quels seraient les changements dans votre entreprise si vos directeurs de projets s’appropriaient réellement leurs projets? Nous ne parlons pas seulement de responsabilité. Et s’ils étaient les propriétaires des quatre P : le papier (le contrat), les personnes (la main-d’œuvre), les pièces (le matériel) et le profit?

Avec un régime de participation des employés aux bénéfices (RPEB) ou un régime d’actionnariat des employés (RADE), c’est possible.

Selon notre expérience, le changement de comportement est considérable. Nos clients nous indiquent que leurs employés sont plus engagés et motivés et qu’ils auraient voulu adopter cette approche plus tôt.

Pourquoi les primes ne fonctionnent pas

Pour stimuler la responsabilisation et les résultats, de nombreuses entreprises adoptent l’approche des primes, mais les constats sont décevants. Au fil des ans, les primes deviennent une norme attendue et les employés perdent leur motivation lorsqu’elles sont inférieures ou annulées lors des années difficiles.

Pourquoi? Parce qu’une prime n’est rien de plus qu’une récompense financière pour un bon travail ou même, simplement, un travail satisfaisant. Souvent, elle n’est pas liée à des critères de rendement objectifs et ne crée pas un champ de vision clair pour la réussite de l’entreprise.

Comparez les primes à un plan qui récompense les gens quand l’entreprise atteint ses objectifs parce que les membres d’équipe ont travaillé ensemble. Voilà la magie d’un régime d’actionnariat des employés ou d’un régime de participation des employés aux bénéfices.

En amenant vos directeurs de projets et vos superviseurs sur le terrain à s’approprier leurs projets, vous liez non seulement leurs récompenses à la rentabilité de l’entreprise, mais vous leur donnez aussi les outils, l’information et l’autorité nécessaires pour créer leur réussite financière.

Il est impossible de gérer l’inconnu

Pour une adhésion réelle à un régime d’actionnariat ou de participation aux bénéfices, vos gens doivent :

  1. Savoir comment ça fonctionne, ce qui est possible et quels sont les avantages pour eux

Cela signifie de se doter d’un régime clair et documenté (qui cadre avec le plan stratégique de l’entreprise) qui définit des facteurs comme l’admissibilité, les seuils de partage, la production de rapports, les versements, etc. et qui présente des projections financières pour illustrer les effets de divers scénarios sur l’entreprise et les directeurs de projets individuels.

  1. Savoir ce qu’ils doivent faire, de façon spécifique, pour atteindre les résultats désirés.

Les employés doivent comprendre les activités et comportements essentiels requis pour atteindre les objectifs quantifiables de l’entreprise, mesurés et rapportés sous forme d’indicateurs de rendement clés (IRC).

  1. Avoir accès à des données exactes et en temps réel sur les projets et la progression vers les objectifs à ce jour.

Pour établir la confiance et la responsabilisation, vous devez vous doter de systèmes et de mécanismes de production de rapports qui donnent aux employés accès à une information exacte quand ils en ont besoin.

Un régime qui s’autofinance

Un RPEB ou un RADE peut faire bien plus qu’inciter les directeurs de projets à agir comme des propriétaires. Lorsqu’ils sont bien structurés, ces régimes peuvent créer une valeur à long terme pour l’entreprise et constituer une stratégie de sortie pour ses fondateurs.

Pour soutenir vos efforts, songez à instaurer un régime qui permet aux directeurs de projets et aux superviseurs sur le terrain de profiter de récompenses croissantes à mesure que des étapes clés sont franchies. Cela signifie que non seulement les gens se partagent la tarte, mais ont droit à une plus grosse pointe d’une plus grosse tarte.

Élaborer un régime qui s’adapte à la croissance est une approche gagnante pour tous : la possibilité d’encourager encore davantage la participation des employés et un régime dont la contribution pour l’entreprise est nettement supérieure à son coût de fonctionnement.

Pour créer un régime efficace de participation aux bénéfices ou d’actionnariat des employés, il faut adopter une approche prudente et tenir des discussions afin de déterminer vos besoins réels et leur lien avec vos objectifs pour votre entreprise.

Notre processus SMARTShare est conçu en fonction de ces discussions et trace un parcours durant lequel nous verrons ce qui fonctionne le mieux avant d’établir une structure évolutive pertinente pour vous et votre entreprise à long terme.

Pour découvrir comment le processus SMARTShare peut aider à motiver et à récompenser les employés tout en ajoutant de la valeur à votre entreprise, prière de communiquer avec Lynne Fisher, chef d’équipe nationale, Opti-RELÈVE, au 780-401-7085 ou à [email protected].

Points de vue

  • Performance

    31 mai 2021

    Plan d’intervention en réponse à la COVID-19 - Gouvernement du Québec – Soutien pour les Canadiens

    Gouvernement du Québec - Programmes des gouvernements fédéral et provinciaux

  • Performance
    ""

    Portée du budget de 2021 pour les concessionnaires

    Voyez les répercussions des mesures annoncées dans le budget fédéral de 2021 sur les concessionnaires.

  • ""

    18 mai 2021

    Le passage des PME au numérique

    Les événements récents ont mis en évidence la nécessité pour les PME de reconsidérer leurs outils, applications et systèmes de productivité et de collaboration en milieu de travail. Le progiciel de gestion intégré (PGI) réunit dans un seul système tous les processus commerciaux essentiels et constitue la pierre angulaire d’un arrière-guichet intégré.