La transformation numérique et le rôle changeant de la gestion de personnel

14 mars 2022

La transformation numérique et le rôle changeant de la gestion de personnel

Résumé
4 minutes de lecture

Les nouvelles technologies redéfinissent la contribution, la création de valeur et l’autonomisation des équipes dans le but de réussir.

Comme les organisations visent des transformations numériques accrues et rapides depuis le début de la pandémie de COVID-19, les gestionnaires doivent soutenir le côté humain de l’équation en veillant à ce que les employés sentent qu’ils sont appuyés lorsqu’ils utilisent les nouvelles technologies et à ce que celles-ci fonctionnent pour eux.

La transformation numérique a augmenté la concurrentialité des organisations en améliorant le service client et la productivité, tout en simplifiant les modèles de travail hybride et en favorisant une flexibilité et une adaptabilité accrues. Toutefois, les technologies qui permettent le travail hybride ou le télétravail se sont développées si rapidement dans les deux dernières années que bon nombre de personnes et d’organisations ont peiné à s’y adapter.

Une transformation aussi rapide peut poser des défis au personnel et exiger que les gestionnaires aillent au-delà de leurs tâches en faisant preuve de compassion et d’empathie et en affichant leurs vulnérabilités pour s’assurer que la transformation numérique convienne à tous.

Par transformation numérique, on entend l’introduction de certains changements organisationnels, dont la plupart se classent dans trois catégories importantes :

  • La nature changeante du travail;
  • La nature changeante des attentes envers les gestionnaires;
  • Les changements de systèmes et structures de gestion.

Examinons chacune des catégories en détail en nous attardant au rôle que jouent les gestionnaires pour aider leurs équipes à accepter le changement avec brio, à relever les défis et à profiter des avantages de la transformation numérique.

En quoi la transformation numérique modifie-t-elle le travail?

Plutôt que de remplacer les gens par des technologies, la transformation numérique tire parti des machines et des logiciels pour augmenter la productivité. Elle devrait inspirer les dirigeants à considérer autrement le travail, les compétences et les nouvelles façons de travailler.

Les membres de l’équipe pourraient changer leur mentalité et leurs comportements en réponse aux changements et aux possibilités qu’entraînent les transformations numériques. Certains travailleurs se retrouveront à améliorer leur valeur grâce au travail assisté par machine. Par contre, à mesure que les machines augmentent leur productivité, les personnes réaffectées aux tâches complexes auxquelles les humains excellent, comme la formation, l’interprétation, la conception, la création, la résolution de problèmes et l’influence des autres, devront faire de même.

Même sur les plateformes de réunions virtuelles, les utilisateurs commencent à trouver de toutes nouvelles façons de collaborer. Ils découvrent les salles de discussion, les fonctions de confidentialité, les options d’affichage et les outils de collaboration qui contribuent à rendre le télétravail aussi efficace qu’une réunion en personne où les idées sont inscrites sur un tableau blanc.

Les organisations tirent également profit de la tendance vers la technologie centrée sur l’humain, comme l’optimisation du traitement automatique des langues, de l’intelligence artificielle, et de l’apprentissage automatique pour offrir des perspectives adaptées à l’humain sur l’efficacité de l’organisation et la technologie qui la propulse.

Parallèlement, les gestionnaires doivent déterminer les compétences manquantes et pourvoir les nouveaux postes afin de répondre aux exigences posées par les nouvelles méthodes de travail. Ils doivent également fournir la formation et le perfectionnement des compétences adéquats pour les travailleurs en poste, surtout en ce qui concerne l’indépendance, la créativité et l’adaptabilité.

En quoi la transformation numérique modifie-t-elle les attentes envers la direction?

À mesure que les organisations adoptent la technologie numérique, leurs gestionnaires doivent se concentrer sur l’humain et faire preuve de compassion dans leur gestion, que ce soit en personne et en ligne.

Comment leurs employés réagissent-ils à la nouvelle technologie? La proximité, la camaraderie, la collaboration et la communication sont-elles toujours au rendez-vous ou est-ce que les échangent prennent fin abruptement après le dernier point à l’ordre du jour?

Même les organisations qui ont réussi à parfaire une culture d’inclusion pourraient devoir penser à de nouvelles façons de préserver ces éléments durement acquis. Les personnes qui participent le plus aux réunions virtuelles sont-elles aussi celles qui ont les meilleures connexions Internet? Les employés qui participent aux réunions en personnes ont-ils plus de facilité à se faire entendre que ceux qui y participent à distance? Les systèmes de télétravail sont-ils conçus pour permettre à tous de participer autant qu’ils le feraient en personne? Voilà toutes de nouvelles situations que les gestionnaires doivent gérer équitablement.

De plus, bien que les services de TI continuent de fournir une sécurité passive et de renforcer les défenses de cybersécurité, les gestionnaires doivent continuer de se concentrer sur la dernière étape, soit solidifier le côté humain de la sécurité, d’où proviennent souvent les fuites de données, et apprendre aux gens ce qu’est une cybermenace réelle ou potentielle.

Ils doivent aussi reconnaître l’importance de la confidentialité numérique, qui constitue un problème distinct de la sécurité. Il est question ici de s’assurer que tous comprennent ce que veut dire la confidentialité numérique pour les employés et les clients, et de veiller à ce que les besoins et les actions de leurs équipes s’inscrivent dans les politiques et les pratiques exemplaires de l’organisation.

En quoi la transformation numérique modifie-t-elle les systèmes et structures de gestion?

Les modèles de travail hybride et à distance font en sorte que les gestionnaires doivent apprendre de nouveaux protocoles. Par exemple, en l’absence de supervision en personne du travail autonome, de nouvelles méthodes transparentes et non invasives d’évaluer le rendement deviennent nécessaires.

Pour maintenir cet équilibre, les gestionnaires ont besoin de bons processus permettant aux membres de l’équipe d’apprendre et de s’adapter. Comme mentionné ci-dessus, ils doivent reconnaître et défendre la valeur de l’indépendance, de la créativité et de l’adaptation dans un environnement de plus en plus numérique.

Pour arriver à s’y adapter et à surmonter les écueils collectivement, les gestionnaires et les membres de leurs équipes doivent faire preuve d’ouverture et de sensibilité afin de déterminer les défis personnels et les faiblesses potentielles associés aux nouvelles technologies. Il devient donc important de mettre l’accent sur le besoin de résilience, d’expérimentation, de rétroaction, de flexibilité et d’empathie dans les interactions. Ces qualités, bien que souvent nouvelles sur le lieu de travail et rarement naturelles au début, deviennent incontournables au succès des équipes et des organisations dans leur ensemble.

Les politiques visant le personnel et l’évaluation des pratiques de gestion ne suffisent pas toujours pour aborder des changements révolutionnaires dans les méthodes de travail. Bien souvent, cela passe par un changement organisationnel.

Comment les gestionnaires peuvent-ils commencer à surmonter les défis de la transformation numérique?

Devant de tels défis, les gestionnaires peuvent avoir de la difficulté à déterminer la priorité des problèmes à régler. Des conseillers externes peuvent prêter main-forte en examinant les problèmes sous différents angles et en offrant un soutien structuré pour les résoudre un à un.

Voici quelques éléments avec lesquels un expert-conseil peut vous aider :

  • Conception de stratégies de cybersécurité qui appuient le côté humain du défi et permettent aux membres de l’équipe de prendre connaissance de leurs propres vulnérabilités;
  • Élaboration d’une stratégie humaine moderne comprenant une évaluation et un renouvellement de la structure organisationnelle, des pratiques de gestion et des stratégies de gestion des talents;
  • Développement d’un concept d’organisation axé sur l’humain qui tient compte des solutions pour les clients et les employés ainsi que de l’expérience des employés, et création de nouvelles méthodes de travail;
  • Création d’une stratégie d’inclusion, de diversité, d’équité et d’accessibilité qui englobe et optimise la transformation numérique et le changement technologique.

Des systèmes changeants au changement systémique

La technologie a accéléré le virage révolutionnaire vers le télétravail et le travail hybride dans les deux dernières années, mais les solutions n’ont réglé que les problèmes simples d’accomplissement des tâches. Les défis complexes comprennent le développement de nouvelles méthodes améliorées de travail d’équipe et de perfectionnement, autant des équipes que des personnes, pour faire croître l’organisation, atteindre les objectifs et améliorer les résultats.

La façon dont les gestionnaires relèvent ces défis et leurs actions dans la prochaine année sont des décisions cruciales qui détermineront l’avenir de leurs organisations pendant des années.

Pour en savoir plus sur la façon dont MNP peut aider votre organisation à mener à bien sa transformation numérique ou la recherche de renouvellement organisationnel, communiquez avec Len Nanjad, associé, Renouvellement organisationnel, à l’adresse [email protected].

Points de vue

  • 02 septembre 2022

    Des solutions de rétention au-delà des conditions

    Voici un article portant sur l’attraction et la rétention de main-d’œuvre publié dans Informe Affaires, écrit par Carole Messaoudi, associée et Martin Jean, directeur principal.

  • Confiance

    31 août 2022

    Foire aux questions : La nouvelle taxe canadienne sur les produits de luxe et son incidence sur les concessionnaires

    Les concessionnaires canadiens se posent beaucoup de questions sur les effets de la Loi sur la taxe sur certains biens de luxe sur leurs activités. Dans ce document, MNP répond à la plupart d’entre elles pour vous aider à vous adapter et à vous conformer à cette loi.

  • Confiance

    29 août 2022

    Le développement durable au Canada : Évolution des risques et des possibilités

    Le Canada se dirige vers la carboneutralité. Êtes-vous prêt? Prenez connaissance des plus importantes conclusions de la récente table ronde de l’IAI sur le développement durable.