L’état actuel de l’infonuagique

02 décembre 2020

L’état actuel de l’infonuagique

Résumé
10 minutes de lecture

L’infonuagique est l’une des innovations les plus perturbatrices depuis l’invention de l’ordinateur personnel. Comme la réussite des entités privées et publiques dépend de plus en plus des capacités technologiques, l’infonuagique est au cœur des stratégies de transformation numérique.

Associe-Directeur Regional

Dans le monde numérique et connecté d’aujourd’hui, les entreprises se servent du nuage pour intégrer les technologies de pointe qui répondent à de nombreux besoins et créent de la valeur. Le nuage offre aux organisations d’excellentes capacités d’intégrer des données, des applications et des processus dans plusieurs environnements. Elles peuvent donc tirer profit d’une meilleure agilité, souplesse, efficacité, adaptabilité et résilience.

La plupart des organisations ont adopté le nuage public comme plateforme économique d’hébergement d’applications d’entreprise ainsi que de conception et de déploiement de solutions pour les clients. Au cours des cinq prochaines années, les plateformes et les écosystèmes en nuage serviront de tremplin qui propulsera l’ampleur et la vitesse de l’innovation numérique. L’innovation se verra multipliée et il y a aura autant de nouvelles applications déployées dans le nuage qu’il y en a eu au cours des quatre dernières décennies.

– Eileen Smith, International Data Corporation

Le nuage et ses possibilités

Le terme « nuage » n’est pas nouveau. Il est apparu dans les années 1960 lorsque des symboles de nuages étaient utilisés dans les organigrammes et les diagrammes pour symboliser le réseau Internet[1]. Le nuage est un bassin commun de ressources informatiques : réseaux, serveurs, stockage, applications et services. Sa flexibilité donne lieu à un grand éventail d’utilisations et de modèles de mise en œuvre.

Les organisations peuvent se servir de l’infonuagique pour soutenir les processus opérationnels de façon productive et sécuritaire en prenant soin d’équilibrer les avantages du nuage pour capter du contenu et le rendre facilement accessible avec les bonnes protections.

Bien qu’il soit compréhensible que les chefs d’entreprise soient réticents à faire le saut vers de nouvelles technologies en évolution, la technologie du nuage est en train de devenir essentielle pour toute exploitation efficace.

Un sondage IDG de 2020 sur l’informatique en nuage réalisé auprès de 550 acheteurs de technologie a révélé que 59 % d’entre eux comptaient avoir la majorité, sinon la totalité de leur technologie en nuage dans un délai de 18 mois. Le nuage sera bientôt la plateforme informatique la plus utilisée[2].

59 % des acheteurs de technologie ont répondu qu’ils comptaient avoir la majorité, sinon la totalité de leur technologie en nuage dans un délai de 18 mois.

– International Data Corporation

Cette année, les prévisions indiquent une croissance de 6,3 % du marché global des services de nuage public pour atteindre 257,9 milliards de dollars américains, une augmentation de 15,2 milliards de dollars américains par rapport à 2019[3]. Il y a seulement une décennie, le montant s’élevait à 9 milliards de dollars américains[4]. Cette explosion s’explique principalement par la progression de la transformation numérique, la croissance de la pénétration de l’Internet et des appareils mobiles, ainsi que la hausse de la consommation de mégadonnées. La pandémie de COVID-19 a également joué un rôle dans cette accélération. Il est attendu à ce que la valeur du marché atteigne 488,5 milliards de dollars américains d’ici 2026[5].

L’an passé, les cinq plus importants fournisseurs de solutions en nuage au monde ont réalisé des revenus d’un peu moins de 127 milliards de dollars américains[6]. Au fil de l’évolution des nouvelles technologies, la porte s’ouvre à de nouveaux joueurs.

Dominance des stratégies hybrides et à nuages multiples

De nos jours, bon nombre d’environnements de TI sont à la fois sur place et dans des nuages privés et publics. 

Les systèmes déjà en place se caractérisent par des silos de données qui empêchent les différents services et unités d’une entreprise d’accéder facilement aux données dont ils ont besoin. En plus de ne pas être adaptables et agiles, les systèmes locaux n’offrent généralement pas de portrait consolidé, unifié et en temps réel du rendement de l’entreprise, ce qui nuit à la transformation numérique. Signe de leur temps, les nuages offrent davantage de sécurité que la plupart des systèmes sur place qui, eux, sont de plus en plus souvent la cible des cybercriminels.

Les nuages publics ont l’avantage d’être moins coûteux puisqu’ils offrent une infrastructure partagée et un modèle très flexible de facturation à l’usage. Les grands fournisseurs ont la capacité d’offrir des technologies, des installations, des mesures de protection et de la sécurité de pointe bien supérieures à celles que la plupart des entreprises individuelles ont la capacité de maintenir. Par contre, les nuages publics ont plusieurs locataires et les organisations ont un contrôle limité. Point positif : à mesure que les grands fournisseurs améliorent l’infrastructure et la technologie, ils remédient à de nombreux désavantages.

Les nuages privés accessibles à une seule organisation sont souvent utilisés lorsque la propriété intellectuelle, la réglementation, la conformité et la sécurité suscitent des inquiétudes. Ils offrent un meilleur contrôle que les nuages publics, mais les entreprises qui en sont propriétaires doivent gérer tous les aspects liés à la sécurité et au fonctionnement.

Les plateformes à nuages multiples offrent de nombreux avantages : les services de différents fournisseurs éliminent les points de défaillance uniques dans les processus opérationnels essentiels, servant de police d’assurance contre les désastres et la perte de données. Elles permettent également aux organisations de répondre le mieux possible aux exigences précises quant à la charge de travail ou aux applications. Parmi les 750 décideurs et utilisateurs interrogés à l’échelle mondiale, 93 % ont répondu que leur entreprise avait une stratégie à nuages multiples et 87 % ont dit avoir une stratégie hybride[7].

La stratégie hybride qui comprend une utilisation de nuages publics et privés, et parfois d’une infrastructure traditionnelle sur place, est adoptée par de nombreuses organisations pour équilibrer les avantages et les risques en fonction des exigences économiques et locales, ainsi que les obligations de gouvernance.

À mesure que les organisations se tourneront vers l’infonuagique, elles seront plus nombreuses à recourir aux services d’experts pour rassembler, intégrer et personnaliser les services en nuage avec différents fournisseurs.

Le rôle intégral de la réglementation dans le développement du secteur de l’infonuagique

L’incidence des autorités étrangères sur la sécurité de l’information dans le nuage

Dans un contexte où, partout dans le monde, les autorités travaillent à renforcer la compétitivité locale et à protéger les renseignements personnels, les organisations doivent comprendre et surveiller à fond leur empreinte infonuagique afin d’éviter toute sanction réglementaire importante.

Par exemple, en 2015, la Loi sur la protection des renseignements personnels numériques a été adoptée au Canada, modifiant la loi fédérale sur la protection, la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), afin d’inclure les exigences en matière de notification obligatoire des atteintes. En 2018, la LPRPDE a été modifiée pour inclure de nouvelles réglementations obligeant les entreprises à aviser le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada et toute personne touchée par une brèche de sécurité qui donne lieu à un « risque réel de préjudice grave ». Le non-respect de cette règle peut entraîner de lourdes amendes.

La même année, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union européenne (UE) entrait en vigueur. Pour les organisations, le RGPD augmente la complexité de la transmission et du stockage des données en raison de sa portée extraterritoriale. Il s’applique aux sociétés qui recueillent ou utilisent des renseignements personnels de résidents de l’Union européenne, même si le traitement des données se fait à l’extérieur de cette zone [8].

Lorsqu’un fournisseur d’infonuagique est une entreprise américaine, toute donnée qu’il conserve, à l’intérieur ou à l’extérieur des États-Unis, peut faire l’objet d’un examen ou d’une saisie par le gouvernement américain, conformément à la USA Patriot Act. Par exemple, cela s’applique à Google et à Microsoft. 

Plus de loi sur l’infonuagique

De nouvelles lois visant expressément l’infonuagique voient constamment le jour. Le gouvernement du Canada procède actuellement à la création d’un nuage collectif du secteur public canadien (NCSPC), lequel servira de cadre de conformité pour les services d’infonuagiques offerts sur le marché. Parmi eux, on retrouve les services de nuage public qui disposent de contrôles de sécurité agréés par le gouvernement et mis à la disposition de toutes les organisations du secteur public canadien par l’intermédiaire d’un marché.

Groupes derrière la conception de normes et de meilleures pratiques

Plusieurs groupes se lancent dans la conception de normes et de pratiques exemplaires de gouvernance qui servent de lignes directrices pour la migration vers le nuage, et en font la promotion.

  • Cloud Security Alliance (CSA)
  • Agence de l’Union européenne pour la cybersécurité (ENISA)
  • ISACA
  • National Institute of Standards and Technology (NIST)

Avantages du nuage

À l’aide de diligence raisonnable et des bonnes stratégies d’atténuation des risques, les organisations des secteurs privé et public peuvent exploiter la puissance de l’infonuagique et optimiser l’utilisation de données afin de profiter d’avantages incomparables, notamment :

La visibilité des données et l’accès à celles-ci – La visibilité des données est essentielle à la sécurité et au rendement opérationnel. Les systèmes traditionnels et les bases de données en silos dans tous les secteurs d’activité peuvent nuire à la visibilité, à l’accessibilité et à la sécurité des données. Cela peut :

  • nuire à la capacité des cadres d’accéder aux données complètes en temps opportun;
  • entraver l’accès des clients à de l’information en continu et en temps réel;
  • empêcher les employés de collaborer facilement et de façon productive;
  • restreindre la rapidité de réponse aux menaces informatiques.

L’infrastructure virtuelle des services en infonuagique offre une meilleure visibilité que la plupart des systèmes locaux. De plus, les fournisseurs mettent au point des outils de plus en plus sophistiqués pour améliorer la visibilité, l’analyse, le contrôle et la réactivité des données.

Les économies et la prévisibilité – Lorsqu’une organisation loue de l’espace auprès d’un fournisseur de services infonuagiques publics, les coûts passent des dépenses en immobilisation aux dépenses d’exploitation. Le fournisseur est responsable du matériel et des réparations. Qui plus est, les frais d’entretien des TI sont réduits et les clients profitent des économies d’échelle en partageant les frais de nuage.

L’amélioration du rendement des employés – Comme le nuage fonctionne à différents endroits et sur divers appareils, peu importe les limites organisationnelles, il améliore la productivité des employés de nombreuses façons. Lorsque les applications et le stockage des données sont configurés pour l’accès en temps réel, on constate une amélioration dans le travail, la communication et la collaboration des employés.

Un rapport de Salesforce a révélé que 94 % des entreprises ont constaté des améliorations considérables dans la sécurité en ligne après avoir transféré leurs données dans le nuage et que 91 % des entreprises ont mentionné que la technologie en nuage leur permet de répondre à leurs obligations de conformité gouvernementale.

(Source : Salesforce)

L’augmentation des initiatives vertes – Passer à l’informatique en nuage réduit l’empreinte écologique des activités de gestion des données et de l’information. En diminuant la quantité d’information à conserver et à gérer, les organisations réduisent leurs besoins d’infrastructure et leurs coûts. Ces économies peuvent être utilisées pour financer des initiatives écologiques.

Migration vers le nuage

Au fil de la croissance et de la maturation de l’infonuagique, les fournisseurs continueront à innover ainsi qu’à varier et à améliorer leurs offres. L’incidence sera transformatrice. 

Les dirigeants d’entreprise innovateurs peuvent maintenant profiter de nouvelles technologies sécuritaires pour répondre à des normes strictes de conformité tout en offrant aux clients et aux autres intervenants un accès rapide, pratique et sécuritaire à l’information.

Le seul moyen d’en récolter tous les avantages comme l’agilité, les économies, l’efficacité, la rapidité, la flexibilité, l’extensibilité et la résilience est de faire passer votre organisation au nuage.

Auteur : 

Sean Murphy est associé et leader national, Services numériques chez MNP. Il supervise l’équipe et la livraison de projets, assure le leadership pour le développement des produits et services numériques, ainsi que la gestion des relations avec les clients et leur satisfaction. Sean cumule plus de 25 ans d’expérience en TI et en transformation numérique grâce à ses rôles de stratège opérationnel et TI, expert en transformation d’entreprises, analyste d’affaires principal, consultant en reconfiguration des processus et expert des données.

Sources

Points de vue

  • Confiance

    15 août 2022

    Vendre sa clinique : être prêt pour chacune des étapes

    Pour certain(e)s, ce processus n’arrivera qu’une seule fois dans leur vie. Il vaut mieux être préparé et conscient des étapes importantes que nécessite un processus de vente.

  • Confiance

    10 août 2022

    L’exonération pour gain en capital lors d’un transfert intergénérationnel

    Lorsqu’un entrepreneur vend ses actions à un tiers non lié, il peut être admissible à la réclamation de l’exonération pour gain à capital. Or, il faut savoir que jusqu’à tout récemment, ceci n’était pas possible si la vente se faisait en faveur d’un membre de la famille. Il était donc plus coûteux de vendre ses actions de sa société privée à un membre de sa famille qu’à un pur étranger. Les gouvernements ont tenté de renverser cette iniquité fiscale au cours des dernières années, mais les critères sont très restrictifs, et il faut les connaître pour savoir si l’on pourra y avoir droit.

  • Confiance

    09 août 2022

    Protégez stratégiquement votre entreprise

    Dans le cadre de leurs opérations, les entreprises s’exposent à plusieurs types de risques susceptibles de mettre leurs actifs en péril. Heureusement, il existe des façons de les protéger, et ce dans différentes circonstances.