Business team evaulating documents in a modern office

Vérification diligente : un incontournable lors de l’achat d’une entreprise

Vérification diligente : un incontournable lors de l’achat d’une entreprise

Résumé
2 minutes de lecture

Faire effectuer une vérification diligente avant d’acquérir une entreprise est essentiel pour connaître ce que l’on achète vraiment et s’éviter ainsi de mauvaises surprises. David Cyr, CPA, EEE, directeur général, Financement d’entreprises, et Jonathan Banford, CPA et associé directeur régional, Services-conseils et consultation pour la province du Québec, détaillent les grandes lignes de cette procédure.

Directeur général
Directeur général, MNP Financement d’entreprises, et associé directeur régional, Services-conseils et consultation pour la province du Québec

Avant d’acquérir une propriété, un futur acheteur fera habituellement inspecter celle-ci par un inspecteur en bâtiment. De cette façon, il saura si la propriété est en bon état, quels seront les travaux à effectuer suivant la transaction et si elle présente éventuellement des vices de construction.

C’est un peu le même principe qui s’applique lorsqu’un futur acquéreur désire acheter une entreprise : il s’agit de réaliser une série d’analyses rigoureuses pour connaître à fond l’entreprise que vous souhaitez acquérir, tant sur les plans financier, fiscal et légal que sur les enjeux liés aux ressources humaines ou la cybersécurité par exemple.

Deux objectifs poursuivis

La vérification diligente financière poursuit essentiellement deux objectifs. Le premier vise à s’assurer que les représentations effectuées par le vendeur sont bel et bien exactes. Par exemple, est-ce que le volume de vente ou les profits annoncés sont récurrents ou s’il s’agit d’une exception lors d’une année donnée.

Deuxième objectif : grâce à cette présentation exhaustive d’informations, le futur acquéreur pourra s’approprier les connaissances relatives à l’entreprise et les approfondir.

À la clé : la capacité de prendre une décision d’affaires éclairée et bien documentée. De plus, si des faiblesses apparaissent lors de la vérification diligente, l’acquéreur détiendra des arguments de poids pour renégocier le prix de la transaction.

De nombreux avantages

Une vérification diligente présente d’autres avantages. Ainsi, on pourra savoir ce que l’on achète d’un point de vue financier, autrement dit d’où proviennent les revenus, qui sont les clients et fournisseurs, quels sont les besoins en fonds de roulement, etc.

On s’assure aussi que les flux de trésorerie annoncés sont bel et bien réels et il sera possible de détecter, le cas échéant, des dettes qui n’apparaîtraient pas aux états financiers. On sera également en mesure de vérifier que l’entreprise s’appuie sur un modèle qui correspond à notre stratégie d’affaires et nos objectifs en termes de croissance visée.

La vérification diligente par le vendeur

Il n’y a pas que l’acheteur qui puisse faire réaliser une vérification diligente. Le propriétaire de l’entreprise pourrait tout aussi bien en effectuer une en prévision de la vente. L’avantage? Il connaîtra à l’avance les éléments qui seront portés à l’attention de l’acheteur et il pourra apporter les correctifs ou les ajustements qui s’imposent. Cela limite du même coup les possibilités de renégociation du prix par l’acheteur, puisque les points faibles auront déjà été identifiés et corrigés ou divulgués à l’acheteur potentiel.

En procédant ainsi, le vendeur s’assure également de se donner davantage de temps pour réaliser les procédures, car une vérification diligente est très exigeante pour l’équipe finances d’une entreprise. En s’y prenant à l’avance, le vendeur réduit le stress de ses équipes et fait en sorte que la vérification diligente demandée par l’acheteur par la suite soit beaucoup moins lourde.

Enfin, en ayant toutes les informations en main, le vendeur sera en mesure de contrôler le message, un atout indéniable d’un point de vue stratégique lors des négociations.

Vous avez l’intention d’acheter une entreprise et vous souhaitez faire effectuer une vérification diligente? Vous comptez vendre votre entreprise et préférez que cette procédure soit effectuée à l’avance? 

 

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter, nos spécialistes sont à votre disposition et disposent de toute l’expertise nécessaire pour vous aider.

Jonathan Banford CPA

Directeur général, MNP Financement d’entreprises, et associé directeur régional, Services-conseils et consultation pour la province du Québec

Points de vue

  • 20 février 2024

    Les signes avant-coureurs de l’insolvabilité : savoir les reconnaitre afin d’éviter la catastrophe

    Dans un contexte d’incertitude économique, d’inflation et même de ralentissement économique, il est primordial pour les entrepreneurs de savoir reconnaitre les signes avant-coureurs de l’insolvabilité. Pierre Marchand, associé dans la firme MNP et vice-président au sein de l’équipe de restructuration et de redressement d’entreprise, détaille quelques-uns de ces signes à identifier.

  • Progrès

    06 septembre 2022

    Nouvelles règles de déclaration pour les fiducies – Êtes-vous prêt?

    Voyez comment vous préparer au projet de nouvelles règles de déclaration pour les fiducies, qui viendraient resserrer les obligations de déclaration.

  • Progrès

    Marche à suivre pour vendre une concession

    Si vous songez à vendre votre concession, vous devrez suivre certaines étapes afin que le processus se déroule de manière harmonieuse, tant pour vous que pour l’acheteur.