couloir de bureau professionnel

Avant d’investir dans un projet, posez-vous les bonnes questions

Avant d’investir dans un projet, posez-vous les bonnes questions

Résumé
4 minutes de lecture

Que ce soit pour acquérir un bâtiment, réaliser des rénovations ou acheter des équipements, ces décisions doivent se prendre en se posant les questions pertinentes. Pour vous assurer de faire des choix éclairés, voici des questions pertinentes à vous poser.

Article publié dans la revue L’Optométriste.

Qui est Pierre-Olivier Bibeault ?

Expert dans la niche des professionnels de la santé, Pierre-Olivier Bibeault, CPA est directeur au sein de la division Certification et comptabilité du bureau de Drummondville de MNP et agit comme conseiller d’affaires auprès de professionnels du secteur de la santé. Sa conjointe est d’ailleurs optométriste et propriétaire de sa propre clinique, ce qui lui permet d’être familier avec tous les enjeux reliés à ce domaine, notamment en matière d’investissement.

Très à l’aise pour vulgariser les notions les plus complexes, il sait comprendre la réalité des entrepreneurs et aller au-delà des chiffres.

Reconnu et apprécié pour son côté humain et rassembleur, il est également très impliqué dans le comité social du bureau et accueille la relève avec enthousiasme. La grande famille MNP est très importante à ses yeux, et pour lui, les clients en font aussi partie.

Lorsque vient le temps d’investir dans sa clinique, l’optométriste propriétaire doit effectuer une solide analyse pour s’assurer de faire des choix judicieux. Dans cette évaluation, pour s’assurer d’avoir une vision globale, il est également essentiel d’intégrer différents volets à la réflexion, comme l’amélioration du service à la clientèle, l’attractivité de la clinique mais aussi la satisfaction du personnel, un aspect particulièrement important en cette période de pénurie de main-d’œuvre. Si vous voulez déterminer avec précision la pleine valeur de votre investissement, ne négligez pas ces aspects lorsque viendra le temps de comparer les différentes options qui s’offrent à vous.

Pour vous guider, considérez les différents éléments présentés ci-dessous. Ce sont les bases utilisées pour évaluer des projets tant pour des PME que de grandes entreprises.

Améliorer la qualité du service

L’investissement peut avoir un impact sur la qualité du service à la clientèle. Ainsi, il permettra de créer un nouveau service ou de bonifier un service déjà offert à la clinique. Prenons en exemple le biomètre qui permet d’offrir à votre clientèle un suivi plus précis pour le contrôle de leur myopie.

En plus de permettre à votre clinique d’offrir un nouveau service, cela contribuera à augmenter vos revenus ou à développer une nouvelle source de revenus qui deviendront également récurrentes.

En ce qui concerne la bonification d’un service déjà proposé, une autre source de valeur ajoutée réside aussi dans l’amélioration de l’efficience et de l’expérience, à la fois pour l’optométriste et pour le personnel au moment de son utilisation. On peut penser par exemple à automatiser davantage l’expérience du client – avec l’implantation du suivi de dossier électronique par exemple - et à réduire d’une même coup le temps où une intervention humaine sera nécessaire. Cet investissement aura donc une plus grande valeur ajoutée qu’un autre qui nécessiterait d’alourdir les tâches des employés qui pourraient être à faible valeur ajoutée tant pour les clients que pour le personnel. Cette considération s’avère particulièrement importante dans un contexte où l’on peine déjà à recruter de la main-d’œuvre qualifiée.

Attractivité de la clinique et satisfaction de la main-d’œuvre

L’attractivité de la clinique et la satisfaction des employés vont de pair. Par conséquent, un investissement de choix est celui qui permettra d’attirer une nouvelle clientèle ainsi que de la main-d’œuvre qualifiée. Vous êtes à la recherche de relève? Cet aspect devrait peser particulièrement lourd dans la balance. 

Si vous envisagez des travaux de rénovation, une amélioration de la satisfaction globale vis-à-vis de la clinique, tant de la part des clients que du personnel, ces préoccupations devraient aussi se trouver au cœur de la conception votre projet.

Par ailleurs, il faut se rappeler que l’engagement des employés est essentiel pour réduire les risques de résistance au changement de la part de ces derniers.

En résumé, rappelez-vous qu’un optométriste propriétaire devrait s’assurer que son entreprise demeure compétitive en investissant sur une base constante, tant dans les équipements que dans les installations. Sa vision doit être axée sur le long terme, avec des retombées réparties sur plusieurs années. Les investissements peuvent ne pas constituer uniquement en du matériel – des rénovations ou de nouveaux équipements par exemple - il peut aussi s’agir d’éléments intangibles comme votre image de marque, votre site web ou la numérisation de la gestion de la clinique.

Les aspects financiers

Pour analyser les chiffres de façon objective, assurez-vous que votre information financière est établie sur la même base, soit mensuelle ou annuelle pour vos revenus et vos dépenses.

De cette façon, vous pourrez comparer les honoraires ou les revenus supplémentaires qui seront perçus aux coûts d’acquisition et aux frais connexes. N’oubliez pas d’inclure les frais relatifs à la formation, au matériel, à l’aménagement de l’espace et au financement, qui devraient aussi faire partie de l’équation. Cela vous permettre d’évaluer le rendement sur votre investissement.

Les délais de recouvrement

Étape suivante : déterminez sur combien de temps vous souhaiteriez rentabiliser votre investissement, et utilisez cette estimation comme durée du projet pour fins d’analyse. Ces délais sont variables, mais vous pourriez vous baser sur une période de rentabilisation de trois à cinq ans pour un équipement tout dépendant de sa désuétude technologique, sur la durée du bail pour une amélioration locative ou sur la durée du prêt pour l’acquisition d’un immeuble.

Le financement

Par la suite, il faudra vous pencher sur le financement en tant que tel. Actuellement, en raison des taux d’intérêt élevés, lorsque cela est possible et si une meilleure utilisation n’était pas déjà prévue, il pourrait être plus intéressant qu’auparavant d’utiliser vos liquidités excédentaires pour vous autofinancer en partie.

Quand on parle de meilleure utilisation, on fait ici référence au coût d’opportunité qui consiste à comparer le taux d’intérêt au rendement que l’on pourrait obtenir sur des placements sûrs, ou encore le rendement prévu d’un autre projet qui n’aurait pas à être financé. D’un point de vue quantitatif, il est en effet primordial de comparer le coût que représente le fait d’investir ses capitaux dans un projet, à celui de les placer ailleurs.

Rappelez-vous qu’il est important de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Autrement dit, il est crucial de diversifier, une règle qui s’applique aussi bien à l’investissement qu’au financement. La mise de fonds, les intérêts et les revenus de placement sont les œufs, et le panier votre portefeuille!

L’aide gouvernementale

Afin de stimuler les investissements, au cours des dernières années, les gouvernements ont mis en place diverses mesures au profit des entreprises. Cela pourrait constituer un coup de pouce financier considérable pour vos projets futurs et actuels.

Pensons notamment à la passation en charge immédiates et à la déduction pour amortissement accélérée. Désormais, les deux paliers du gouvernement permettent de récupérer plus rapidement la déduction de l’investissement que par le passé.

Voici quelques exemples concrets: une clinique au Québec ayant un revenu net imposable inférieur à 500 000$, paiera généralement autour de 12,2% d’impôts. Une entreprise avec un revenu net imposable s’approchant de 500 000$ pourrait demander de consulter son comptable afin d’optimiser sa situation fiscale selon ses projets. Notez que les revenus imposables nets de votre clinique, supérieurs à 500 000$ seront imposés généralement à 26,5%, soit plus du double.

L’impact d’un investissement admissible à une déduction complète sur un investissement de 100 000$ sera de 12 200$ d’impôt en moins à payer la première année de l’acquisition pour une entreprise bénéficiant d’une déduction pour petite entreprise. Cela représentera 26 500$ lorsque cette déduction sera appliquée à un revenu net imposable supérieur à 500 000$.

Cette mesure vous permet donc de réduire vos impôts plus rapidement qu’avec les taux prescrits.

Avec ces informations en main, vous serez en mesure de déterminer ce que vous coûtera réellement votre projet et ce qu’il vous rapportera sur une période déterminée. N’hésitez pas à contacter notre équipe et à venir en discuter avec nous. Nos experts chevronnés sauront vous accompagner et vous conseiller pour faire de votre investissement un succès.

Points de vue

  • 20 février 2024

    Les signes avant-coureurs de l’insolvabilité : savoir les reconnaitre afin d’éviter la catastrophe

    Dans un contexte d’incertitude économique, d’inflation et même de ralentissement économique, il est primordial pour les entrepreneurs de savoir reconnaitre les signes avant-coureurs de l’insolvabilité. Pierre Marchand, associé dans la firme MNP et vice-président au sein de l’équipe de restructuration et de redressement d’entreprise, détaille quelques-uns de ces signes à identifier.

  • Progrès

    06 septembre 2022

    Nouvelles règles de déclaration pour les fiducies – Êtes-vous prêt?

    Voyez comment vous préparer au projet de nouvelles règles de déclaration pour les fiducies, qui viendraient resserrer les obligations de déclaration.

  • Progrès

    Marche à suivre pour vendre une concession

    Si vous songez à vendre votre concession, vous devrez suivre certaines étapes afin que le processus se déroule de manière harmonieuse, tant pour vous que pour l’acheteur.