Deux ouvriers de fabrication regardant ensemble un ordinateur portable.

Bien positionner son entreprise de fabrication quand les temps sont durs

Bien positionner son entreprise de fabrication quand les temps sont durs

Résumé
3 minutes de lecture

Les entreprises de fabrication qui acquièrent ces quatre caractéristiques se donneront les moyens nécessaires pour augmenter leur valeur et traverser des périodes d’incertitude économique. • Prise de décisions décentralisée – une entreprise doit favoriser la communication entre tous ses paliers hiérarchiques pour vite s’adapter si l’inattendu se produit. • Maîtrise des dépenses – une entreprise doit connaître son bilan sous toutes ses coutures et établir des prévisions pour ses flux de trésorerie. • Réévaluation des activités d’exploitation – une entreprise doit être plus productive en utilisant les ressources dont elle dispose. • Faire de la technologie une alliée – pour améliorer ses processus et transformer son exploitation, une entreprise doit faire appel à la technologie. Découvrez comment chacune de ces caractéristiques peut appuyer la réussite de votre entreprise et ce que vous devez faire pour les concrétiser.

Bon nombre d’entreprises de fabrication sont en proie à la hausse des taux d’intérêt et de l’inflation. La vôtre est-elle fin prête à faire face à l’avenir alors que le spectre d’une récession plane?

Au fil des mandats que nous avons réalisés, nous avons relevé quatre caractéristiques qui favorisent la prospérité des entreprises lors d’une conjoncture économique difficile, qui font grimper leur prix si elles sont mises en vente et qui maximisent la valeur pour leurs actionnaires. Dans cet article, nous allons examiner les mesures à prendre pour permettre à votre entreprise de s’adapter et de tirer son épingle du jeu pendant une période d’incertitude économique.

Décentraliser la prise de décisions

Qui a le pouvoir de prendre des décisions au sein de votre entreprise? Si des processus, des systèmes et un cadre d’imputabilité appropriés existent à tous les niveaux, vous serez en mesure de prendre des décisions assurées et de réagir rapidement aux changements. Or, les entreprises de fabrication sont nombreuses à avoir une structure centralisée qui concentre le pouvoir décisionnel dans les mains de la haute direction.

Les sociétés où les décisions sont prises au sommet peinent souvent à conserver leur souplesse et à s’adapter à des situations comme une pandémie ou une récession. Tout retard dans la communication des informations provenant des gestionnaires de première ligne augmente le temps nécessaire pour réagir aux imprévus.

Une entreprise qui décentralise la prise de décisions peut quant à elle vite réagir si l’inattendu se produit. La décentralisation favorise une communication ouverte entre tous les paliers d’une organisation et renforce la rétroaction, ce qui permet de facilement établir des cibles, de faire le nécessaire pour les atteindre et de s’adapter rapidement en cours de route.

De plus, la décentralisation des processus décisionnels d’une entreprise peut faire augmenter sa valeur. Souvent, ce sont ses propriétaires qui vont prendre les grandes décisions concernant l’exploitation et générer des fonds grâce à leur réseau. Ainsi, toute survaleur tire sa source des propriétaires plutôt que de l’entreprise elle-même.

Une entreprise qui met en place un processus décisionnel décentralisé crée des liens multiples entre elle et ses principaux clients et fournisseurs et réduit sa dépendance économique envers ses propriétaires. La survaleur passe de ces derniers à l’entreprise et celle-ci continuera de générer des rentrées de trésorerie si les propriétaires ou les membres de l’équipe de direction annoncent leur départ. La survaleur commerciale a une grande incidence sur la somme qu’un acquéreur éventuel sera prêt à débourser.

Maîtriser vos dépenses

Une entreprise qui examine régulièrement sa dette et établit des prévisions de flux de trésorerie se donne des moyens pour bien s’en tirer pendant une période d’incertitude économique. Pensez à établir des prévisions sur 13 semaines pour planifier votre croissance et dresser un portrait des entrées et des sorties d’argent de votre entreprise.

Grâce à ces prévisions, vous pourrez mieux anticiper l’ampleur d’une perte de revenus si jamais des matières premières tardent à être livrées en raison d’un problème dans la chaîne d’approvisionnement. Plus vous pouvez prévoir un manque à gagner, plus vous aurez d’options à explorer (emprunter sur une marge de crédit, faire appel à des investisseurs, restructurer les dettes, etc.).

Connaître le bilan de votre entreprise sous toutes ses coutures peut vous aider à repérer ce qui cause des pertes de profits et à trouver des solutions pour réduire vos dépenses (p. ex., réduire les coûts d’entreposage grâce à une restructuration des stocks). En le surveillant et en établissant des prévisions pour ses flux de trésorerie, vous veillez à l’avenir financier de votre entreprise plutôt que vous préoccuper de son passé et des pertes déjà essuyées.

Aussi, la santé du bilan peut avoir une grande incidence sur la somme que vous toucherez à la vente de l’entreprise. Un acquéreur prudent va se pencher sur ses résultats antérieurs pour déterminer l’importance du fonds de roulement nécessaire pour son exploitation future.

Si vous ne gérez pas vos stocks, ne réussissez pas à vous faire payer rapidement par vos clients ou ne profitez pas des modalités de paiement offertes par vos fournisseurs, il sera difficile de convaincre un acheteur qu’il réussira à redresser la barre une fois la vente conclue. Il pourrait s’interroger sur l’effet de tout changement (p. ex., pour réduire les frais de stockage) sur les relations commerciales de l’entreprise de même que sur sa capacité à générer des ventes et des profits.

Réévaluez vos activités d’exploitation

Nombre d’entreprises songent à réduire leurs coûts de main-d’œuvre si la conjoncture économique est mauvaise. Or, cette tactique produit souvent des bénéfices à court terme seulement, sans oublier qu’un manque d’employés expérimentés (surtout dans les postes de direction) peut faire baisser la valeur de vente d’une entreprise.

Quand les temps sont durs, mieux vaut rendre une société plus productive au moyen des ressources dont elle dispose. Commencez par passer en revue la structure de votre organisation en visant son optimisation et la réduction de ses frais d’exploitation.

Mettez l’accent sur l’efficacité et l’efficience en introduisant des procédés qui amélioreront la productivité, en donnant des formations sur les nouveaux systèmes mis en place ou en procédant à une restructuration en vue d’augmenter la capacité et les revenus. De telles mesures, tout comme la rétention de talents et le maintien d’une main-d’œuvre qualifiée, peuvent faire monter la valeur de votre entreprise et bien la positionner.

 Avant de prendre une décision, un acquéreur prudent va évaluer une multitude de facteurs, comme le nombre d’années de service et la loyauté du personnel de même que le taux de roulement.

Investir dans des programmes de formation et de perfectionnement vous permettra non seulement d’améliorer les compétences techniques de vos employés, mais aussi de rendre votre entreprise plus attrayante. Proposer des avantages comme la formation continue pour différents métiers vous donnera les moyens de fidéliser votre personnel, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, et d’attirer de nouveaux talents.

Faites de la technologie une alliée, mais assurez-vous d’avoir un plan

Grâce à des investissements dans des technologies appropriées, votre entreprise de fabrication peut conserver son dynamisme dans une conjoncture économique incertaine. Les progiciels de gestion intégrés, les logiciels de gestion de la relation client et les systèmes comptables peuvent l’aider à suivre ses dépenses, à mesurer sa performance et à corriger le tir pour augmenter sa rentabilité dans un contexte concurrentiel.

Toutefois, l’acquisition d’outils numériques et de solutions d’automatisation coûteux que personne ne sait comment utiliser est un risque dont il faut être conscient. Pendant la pandémie de COVID-19, bon nombre d’entreprises de fabrication ont fait des dépenses d’automatisation, sans faire les changements nécessaires pour l’implantation efficace de ces nouvelles solutions. Il importe donc de penser à former vos employés pour qu’ils puissent s’adapter aux plateformes et aux outils nouvellement acquis et soient en mesure de les utiliser pour transformer l’exploitation de votre entreprise.

Grâce aux techniques de gestion du changement, l’automatisation peut augmenter la vitesse de production de votre entreprise. Les solutions numériques peuvent réunir dans un seul tableau de bord des données et des analyses au sujet de vos indicateurs clés de performance et ainsi savoir où votre entreprise excelle et où elle peut faire mieux.

Les progiciels de gestion, les logiciels de gestion de la relation client et les systèmes comptables intégrés peuvent également produire des analyses et des rapports qui vous seront utiles pour prendre des décisions éclairées qui augmenteront la rentabilité de votre entreprise. Vous pouvez aussi utiliser ces plateformes pour dégager les tendances qui ont une incidence sur sa rentabilité afin de mieux prévoir son rendement. Les acquéreurs et leurs prêteurs vont s’intéresser particulièrement à la qualité des bénéfices ou à la capacité de maintenir les résultats obtenus par le passé.

L’analyse de données et les rapports peuvent fournir de façon fluide et efficace la piste d’audit dont a besoin un acquéreur pour satisfaire aux exigences du contrôle diligent financier, juridique et d’exploitation qu’il doit réaliser avant de conclure une transaction.

Votre entreprise de fabrication fonctionne-t-elle à son plein potentiel?

Utilisez notre Bilan de santé – entreprises de fabrication pour le savoir.

Les prochaines étapes pour favoriser la croissance de votre entreprise

Les entreprises de fabrication qui acquièrent ces quatre caractéristiques seront en mesure de réagir rapidement aux imprévus et d’augmenter leur valeur, même lors des périodes d’incertitude économique. Imaginez deux sociétés qui exercent leurs activités dans le même secteur et qui génèrent le même bénéfice avant impôts, intérêts et amortissement (BAIIA). Or, l’une d’entre elles a investi dans des technologies et des systèmes de pointe tandis que l’autre utilise toujours des équipements et des technologies désuets. La première entreprise irait chercher un meilleur prix de vente, même si les deux entreprises évoluent dans le même secteur et génèrent un BAIIA comparable.

Si vous avez besoin d’aide pour améliorer le rendement de votre entreprise, n’hésitez pas à communiquer avec un membre de l'équipe Consultation de MNP. Il ou elle saura jeter un éclairage qui vous permettra d’intégrer ces quatre caractéristiques essentielles à votre structure organisationnelle et à bien positionner votre entreprise.

Contactez-nous

Kevin Tremblay CPA, CA, CBV, CF

Directeur général

Points de vue

  • 23 février 2024

    Vérifications fiscales : les éléments à prendre en considération

    Si vous faites l’objet d’une vérification fiscale de la part des Agences, il y a certaines mesures que vous pouvez mettre en place afin de (1) minimiser les efforts ainsi que le temps investi et (2) réduire le risque de nouvelle cotisation. En voici quelques-unes.

  • 23 février 2024

    Marketing RH 2.0 : Évolution des pratiques dans la course aux talents

    Le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale dans un rapport de 2022  projetait une pénurie de main-d'œuvre jusqu'en 2031, à moins d'un ralentissement économique significatif; le paysage professionnel se trouve à la croisée des chemins.

  • 20 février 2024

    Les signes avant-coureurs de l’insolvabilité : savoir les reconnaitre afin d’éviter la catastrophe

    Dans un contexte d’incertitude économique, d’inflation et même de ralentissement économique, il est primordial pour les entrepreneurs de savoir reconnaitre les signes avant-coureurs de l’insolvabilité. Pierre Marchand, associé dans la firme MNP et vice-président au sein de l’équipe de restructuration et de redressement d’entreprise, détaille quelques-uns de ces signes à identifier.