Gérer l’incertitude et garder la tête hors de l’eau en période de récession

28 juin 2022

Gérer l’incertitude et garder la tête hors de l’eau en période de récession

Résumé
5 minutes de lecture

La menace d’une récession est sur toutes les tribunes. Voyez de quelles façons vous pouvez aider votre entreprise à y faire face.

Au Canada, l’inflation a atteint des sommets inégalés en près de 40 ans, et de nombreux analystes craignent une récession. Bien que ces prévisions ne soient pas encore avérées, les entreprises auraient avantage à revoir leur planification financière pour demeurer compétitives dans l’éventualité d’un ralentissement économique.

Plus votre planification sera axée sur le long terme, meilleure sera votre capacité à faire face aux contrecoups d’une éventuelle récession. Cet article présente les éléments clés et les étapes à franchir pour surmonter les défis et saisir les occasions qui se présenteront à vous.

Concentrez-vous sur vos priorités

Prenez le temps de revoir vos modèles d’affaires ainsi que vos prévisions économiques dès que possible. Prévoyez au moins une demi-journée de discussion avec vos cadres supérieurs pour cerner les possibles conséquences d’une récession sur divers aspects de votre entreprise : marge bénéficiaire brute, marge nette, ventes, canaux, marchés, etc. Interrogez-vous également sur les risques auxquels s’expose votre clientèle.

Un taux d’inflation de 6 à 7 % est susceptible de gruger vos profits, peu importe votre chiffre d’affaires de l’an dernier. Prenons l’exemple d’une entreprise florissante qui dégage un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements de 10 %, soit 3 millions sur un chiffre d’affaires de 30 millions. Il est probable que le taux d’inflation actuel réduise ses profits à néant en 18 à 24 mois.

En gardant cet exemple en tête, commencez par déterminer ce qui influence vos coûts et vos marges de profit. Tout le monde est touché par l’inflation, laquelle est attribuable en grande partie à la flambée des prix du carburant, à l’augmentation de la demande et au contexte géopolitique incertain. Alors que la Chine se déconfine, la demande industrielle croissante exercera une pression encore plus accrue sur l’offre, la demande et les prix.

Réfléchissez à la façon dont vos prix pourraient refléter l’augmentation des coûts de transport et de vos matières premières en tenant compte de la volonté des consommateurs de se détourner des produits dérivés du pétrole. Vos modèles d’affaires sont-ils toujours d’actualité? Rappelez-vous que les coûts anticipés doivent être proportionnels aux profits générés.

Vous devez également garder à l’esprit que les effets des changements que vous mettrez en œuvre ne seront pas immédiats. Plus le délai sera long, plus vite vous devrez poser des gestes concrets.

Enfin, il est recommandé de réfléchir aux conséquences de la pénurie de main-d’œuvre qui touche tout le pays. En effet, le vieillissement de la population et les départs à la retraite prématurés, propulsés par la pandémie, ont pris de nombreuses organisations par surprise, et ces dernières peinent à trouver le personnel nécessaire à la poursuite de leurs activités. Comment composerez-vous avec cette réalité?

Il n’existe malheureusement pas de solution toute faite. Vous devrez mettre en place diverses stratégies qui ont fait leurs preuves en misant notamment sur l’intelligence artificielle et l’automatisation de certaines tâches. Beaucoup plus qu’une solution à un problème temporaire, ces mesures peuvent aider les organisations à augmenter leur productivité et à réduire considérablement leur dépendance à la main-d’œuvre.

Mettez l’accent sur les produits et services rentables

Le mot d’ordre : efficacité. Cela signifie qu’il vous faudra probablement voir au-delà des profits générés pendant la pandémie.

Concentrez-vous sur les produits et les services qui génèrent les meilleures marges de profit, quitte à délaisser ceux qui vous coûtent cher et offrent un faible rendement du capital investi. C’est peut-être l’occasion de repenser vos stratégies marketing et de déterminer si ces produits ou services ont toujours leur place sur le marché.

Cet exercice vous permettra de vous positionner avantageusement et d’optimiser vos marges de profit. Commencez par dresser la liste des produits et des services qui comptent pour moins de 20 % de vos revenus, puis demandez-vous s’il est pertinent de passer de grosses commandes ou de maintenir des stocks excédentaires alors que la demande s’essouffle.

La pandémie a forcé de nombreuses entreprises à délaisser le modèle de production « juste-à-temps » au profit du modèle « juste-au-cas », ce qui représente un risque accru en cas de ralentissement économique et peut entraîner une augmentation des coûts de transformation, soit le temps nécessaire à la rentabilisation des stocks. Par conséquent, vous pourriez envisager de mettre de côté les produits dont le délai de rentabilisation est plus long pour vous concentrer sur ceux qui vous permettent de renflouer rapidement vos coffres. L’analyse de votre chaîne d’approvisionnement peut vous aider à déterminer comment réduire vos délais de production, de l’achat des matières premières à la vente, ce qui aura de nombreux bienfaits : rentabilisation des produits, allégement des stocks, optimisation des marges de profit et diminution des risques.

Une bonne planification de vos flux de trésorerie est également essentielle à la croissance de votre entreprise dans ce contexte bien particulier. Étant donné que les taux d’intérêt sont en hausse, les organisations disposant de liquidités auraient avantage à rembourser leurs dettes dès que possible en commençant par celles dont les taux d’intérêt sont particulièrement élevés, car de nouvelles augmentations sont toujours à prévoir.

Tirez avantage de la situation

Il est possible de tirer son épingle du jeu en période de récession. En effet, les entreprises adéquatement préparées se trouvent dans une position avantageuse pour acquérir des parts de marché et stimuler leur croissance. En ciblant les produits et les services qui connaîtront le plus de succès et en optimisant vos marges de profit ainsi que vos coûts de transformation, vous disposerez d’un avantage concurrentiel.

Après une période de récession ou d’incertitude économique, les entreprises qui souhaitent prendre de l’expansion ont souvent la possibilité de faire des acquisitions, ce qui est aussi avantageux pour celles qui désirent mettre fin à leurs activités. Les entreprises qui se retrouvent en mauvaise posture parce qu’elles n’ont pas pu mettre en œuvre les changements qui s’imposaient, réduire leurs coûts et gérer leurs flux de trésorerie peuvent proposer des possibilités de fusion stratégique à un prix réduit.

Sachant que certaines entreprises souhaitent en acquérir d’autres, celles qui envisagent de cesser leur production peuvent saisir la balle au bond en réalisant une étude de faisabilité. De cette façon, les dirigeants pourront connaître les étapes à suivre pour éliminer les éléments qui diminuent la valeur de leur entreprise avant de la mettre sur le marché. Vous avez travaillé d’arrache-pied pour bâtir votre entreprise, et cet exercice, ou tout autre processus semblable, vous permettra de mettre en valeur votre investissement pour en retirer le maximum.

Soyez conscient de vos forces et de vos faiblesses

De nombreuses entreprises ont réalisé des gains importants au cours des dernières années, et leurs gestionnaires peuvent être tentés de s’appuyer uniquement sur les derniers états financiers et les profits générés pour planifier leurs activités. Ce faisant, ils n’entrevoient pas les divers scénarios possibles et ne se posent pas trop de questions par rapport à l’avenir.

Mais qu’arrivait-il si le coût des intrants grimpait en flèche? Si les ventes chutaient? Si les employés quittaient massivement l'entreprise ou décidaient de prendre leur retraite?

Dans un contexte où plane la menace d’une récession, les entreprises doivent se montrer proactives et revoir intégralement leurs modèles d’affaires. Pour ce faire, elles gagneraient à s’appuyer sur l’expertise d’une équipe indépendante spécialisée dans les processus d’amélioration du rendement qui pourra les renseigner en toute impartialité sur les produits et services les plus rentables, les tendances relatives aux prix de vente ainsi que les possibilités qui s’offrent à elles.

Puisqu’on estime que le taux d’inflation devrait atteindre les 6 ou 7 % au cours des deux prochaines années, vous devrez augmenter les prix de vos produits et services dans la même proportion pour maintenir le statu quo.

Conclusion

  • Prenez le temps d’effectuer une bonne planification, notamment en faisant ce qui suit :
    • Revoir vos modèles d’affaires avec vos cadres supérieurs,
    • Dresser la liste de vos priorités ainsi des risques auxquels vous êtes exposé et de leur incidence sur votre entreprise,
    • Tenir compte de l’inflation lors de l’élaboration de votre tarification,
    • Rembourser vos dettes;
  • Prévoyez un fonds de secours afin de vous assurer que votre entreprise dispose de suffisamment de liquidités pour passer à travers une récession;
  • Concentrez-vous sur les produits à haut rendement : examinez vos stocks, la conversion de vos liquidités, votre marge de profit et vos coûts indirects et laissez de côté les produits et services qui vous rapportent peu. Si ce n’est déjà fait, passez d’une approche « juste-à-temps » à une approche « juste-au-cas » pour la gestion des stocks.

Enfin, n’oubliez pas de vous préparer pour l’avenir. De nombreuses entreprises ont généré des profits exceptionnels au cours des dernières années, mais l’économie mondiale est tout sauf prévisible. Les entreprises qui savent anticiper les contrecoups et en évaluer les répercussions sont en meilleure position pour y remédier et se distinguer de leurs concurrents.

Contactez-nous

Pour en savoir plus, écrivez à Eric Girard, Leader provincial, Consultation.

Points de vue

  • 05 décembre 2022

    Les grands enjeux de l’industrie pharmaceutique

    La Dre Ariane Babin E.E.E., associée au sein de la division des Services d’évaluation du bureau MNP au Québec, effectue un survol des principaux enjeux auxquels fait face l’industrie pharmaceutique et pouvant affecter les pharmaciens propriétaires.

  • Progrès

    25 novembre 2022

    La vérification diligente : une étape incontournable avant de conclure l’achat d’une entreprise

    Saviez-vous qu’en tant qu’acheteur potentiel, vous devriez inclure une clause de vérification diligente dans votre offre d’achat? De cette façon, vous pourrez valider toutes les données obtenues jusqu’ici, obtenir un portrait complet de l’entreprise ainsi que des enjeux auxquels elle pourrait faire face.

  • Performance

    14 novembre 2022

    Faits saillants de l’Énoncé économique de l’automne 2022 de l’Ontario

    Le 14 novembre 2022, le ministre des Finances de l’Ontario, Peter Bethlenfalvy, a présenté le document Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario 2022.