Évaluations aux fins de la présentation de l’information financière

Se conformer aux exigences réglementaires peut s’avérer une lourde tâche. Bon nombre d’entreprises n’ont pas les ressources pour appliquer les normes complexes d’information financière, encore moins pour rester à l’affût des nouvelles normes comptables et de leur incidence sur leurs activités. 

Le calcul de la juste valeur marchande de votre entreprise joue un rôle majeur dans ce processus, que vous suiviez les normes comptables canadiennes pour les entreprises à capital fermé (NCECF), les principes comptables généralement reconnus (PCGR) des États-Unis ou les Normes internationales d’information financière (IFRS). 

Nous pouvons vous aider à établir la juste valeur du goodwill, des placements dans des fonds d’investissement ainsi que des actifs corporels et incorporels selon les normes de CPA Canada, du Financial Accounting Standards Board et de l’International Accounting Standards Board.

Nos solutions pour votre réussite

  • Répartition du prix d’achat et test de dépréciation du goodwill

    La répartition du prix d’achat aux fins de la comptabilisation du goodwill permet d’attribuer aux actifs et aux passifs d’une société acquise de nouvelles valeurs, en fonction du prix payé. Notre équipe fournit aux sociétés ouvertes et fermées une évaluation détaillée de la juste valeur de leurs actifs incorporels identifiables.

    Points de vue

    • Progrès

      03 février 2023

      Comment évaluer et financer l’acquisition d’une entreprise avec succès

      Que l’on soit vendeur ou acheteur, le transfert d’entreprise représente son lot de défis. Combien vaut l’entreprise, comment évaluer son prix au plus juste et quelles sont les différentes options de financement disponibles aux acheteurs, font partie des questions fréquemment posées. Deux experts de MNP apportent des éléments de réponse essentiels.

    • Confiance

      10 août 2022

      L’exonération pour gain en capital lors d’un transfert intergénérationnel

      Lorsqu’un entrepreneur vend ses actions à un tiers non lié, il peut être admissible à la réclamation de l’exonération pour gain à capital. Or, il faut savoir que jusqu’à tout récemment, ceci n’était pas possible si la vente se faisait en faveur d’un membre de la famille. Il était donc plus coûteux de vendre ses actions de sa société privée à un membre de sa famille qu’à un pur étranger. Les gouvernements ont tenté de renverser cette iniquité fiscale au cours des dernières années, mais les critères sont très restrictifs, et il faut les connaître pour savoir si l’on pourra y avoir droit.

    • Confiance

      09 août 2022

      Protégez stratégiquement votre entreprise

      Dans le cadre de leurs opérations, les entreprises s’exposent à plusieurs types de risques susceptibles de mettre leurs actifs en péril. Heureusement, il existe des façons de les protéger, et ce dans différentes circonstances.

    Contactez-nous

    Catherine Tremblay CPA, ASA, CFF, CBV

    Associée, Évaluation et litige financier

    Catherine Tremblay, CPA, CBV, ASA, CFF, B.Com., est associée chez MNP et chef de service du groupe d’évaluation d’entreprises pour le Québec et l'Ontario.

    Catherine offre des services d’évaluation d’entreprise et de valeurs mobilières et des services-conseils en litige financier, aux entreprises des secteurs public et privé d’une vaste gamme de secteurs d’activité.

    Depuis plusieurs années, Catherine participe à des missions d’évaluation portant, entre autres, sur la juste valeur et la répartition du coût d’acquisition, les tests de dépréciation de goodwill, les immobilisations incorporelles, les restructurations d’entreprise, l’achat-vente d’entreprises, le financement, les roulements fiscaux, la quantification de dommages économiques et les litiges financiers.

    Avant de se joindre à MNP, Catherine était vice-présidente adjointe, Conseil financier, pour un autre cabinet comptable, période pendant laquelle elle a été détachée à Londres, en Angleterre, pendant près de trois ans afin d’acquérir plus d’expertise en certification d’états financiers, en revue diligente et en soutien aux transactions. Elle a agi à titre de conseillère auprès de l’Autorité des marchés financiers en ce qui concerne la répartition du coût d’acquisition et la divulgation d’informations financières. Catherine a été reconnue comme témoin-expert en évaluation d’entreprises devant la Cour Supérieure du Québec et le Tribunal de l’expropriation du Québec et elle a donné de nombreuses présentations dans le cadre de conférences.

    Catherine s’est mérité le titre de comptable professionnelle agréée (CPA) en 1996, après avoir obtenu un baccalauréat en commerce de l’Université McGill et un diplôme d’études supérieures en comptabilité publique. Elle s’est vue décerner plusieurs prix de l’Université McGill pour ses succès académiques. Catherine a obtenu le titre d’experte en évaluation d’entreprises (EEE) en 2002, celui d’Accredited Senior Appraiser (ASA) en 2006 et celui de Certified in Financial Forensics (CFF) en 2014.